Des afficionados des repas traditionnels aux adeptes des cuisines du monde en passant par ceux se réclamant de la philosophie végane, les goûts des Parisiens divergent. Dès lors, difficile de savoir exactement quelles sont leurs habitudes alimentaires quand il s'agit de se faire livrer un repas au bureau.

 

C'est à cette tâche ardue que s'est attelé PopChef, nouveau venu dans le secteur en pleine croissance de la livraison à domicile ou au bureau. Et, après avoir analysé 100.000 commandes effectuées depuis le lancement de son service (1), le constat est sans appel : la viande (et dans une moindre mesure, le poisson) emportent l'adhésion des Parisiens, malgré l'engouement de plus en plus visible pour le véganisme et une préoccupation grandissante liée à la pollution alimentaire (rappelons que la viande et le poisson figurent parmi les mauvais élèves).

 

La viande et le poisson plébiscités

Si la tendance veggie gagne du terrain en France, elle n'est pas encore majoritaire : seules 28 % des commandes effectuées sont en effet 100 % végétariennes. Dans les 70 % de carnivores, figurent les plats à base de viande (40%) ou de poisson (32 %), plébiscités par les Parisiens. Et parmi les viandards, 74 % affirment préférer le poulet. Et ce, en dépit d'une étude affirmant qu'une forte consommation de viande favoriserait la dépression.

 

Les Parisiens, ces grands gourmands

Les Parisiens n'aiment pas que le salé. Ce sont aussi de vrais gourmands : 70 % des commandes livrées ont un dessert ! Et de préférence au chocolat s'il vous plaît... À l'inverse, ils sont moins nombreux à choisir une entrée : 40 seulement %. Difficile de manger équilibré au travail pendant la pause déjeuner, donc.

 

J'apporte mon déjeuner au bureau

 


Souvent consommés sur le lieu de travail, ces repas sont l'occasion de partager, pour 70 % des Parisiens, un moment convival avec ses collègues, pour une durée moyenne de 52 minutes. Et pour ceux qui optent pour un déjeuner en open space, quelques astuces de dernières minutes sont les bienvenues pour ne pas trop déranger vos acolytes : évitez le chili con carne qui vous rappelle votre séjour au Mexique ou les mastications liées à votre amour pour le risotto. Sinon, vous ferez vite partie des 30 % qui préfèrent commander et manger seul... pas très sexy.

 

(1) PopChef, a analysé les 100.000 commandes effectuées via son site internet et application mobile entre janvier 2015 et octobre 2016.