• Art et culture 2.......La culture vivante française inscrite à l'Unesco

       

    La culture vivante française inscrite à l'Unesco

    une reprise du cadre noir à saumur.
    Une reprise du Cadre noir à Saumur. © Wikipédia / Alain Laurioux

    Chaque année, en plus des traditionnels monuments, l'Unesco inscrit des éléments immatériels du patrimoine mondial. Des traditions séculaires garantes de nos diversités culturelles.

    Promouvoir cette harmonie parfaite entre l'homme et le cheval


    En 2011 l'Unesco inscrit sur sa liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité l'équitation de tradition française. Une discipline principalement exercée à Saumur par le Cadre Noir. En effet ce corps de cavaliers d'élite a pour mission de veiller au maintien et au rayonnement de l'équitation française lors de représentations publiques, de galas ou sur des concours nationaux ou internationaux.

    Intitulé officiel : L'équitation de tradition française

    Date d'inscription : 2011

    Le Compagnonnage

    le musée de l'union compagnonnique à nantes.
    Le Musée de l'Union Compagnonnique à Nantes. © L'Internaute Magazine / Tiphaine Bodin

    Une transmission de savoir-faire ancestraux bien française

     

    En inscrivant le compagnonnage sur la liste du patrimoine immatériel, l'Unesco a souhaité préserver ce réseau de transmission de savoir-faire ancestraux, dont les Compagnons de France sont les derniers gardiens. Ces artisans, célèbres pour leur tour de France et qui exerçaient déjà au Moyen-âge sur les grands chantiers des cathédrales, ont fondé leur corporation fondée sur l'entraide et la transmission des connaissances entre tous ses membres.

     Intitulé officiel : Le compagnonnage, réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier

    Date d'inscription : 2010

     

     

    La fauconnerie

    la fauconnerie est pratiquée dans une dizaine de pays.
    La fauconnerie est pratiquée dans une dizaine de pays. © Benoît Verner

    Un art ancestral pratiqué à travers le monde

     

    La France partage avec une poignée de pays, dont les Émirats, la Mongolie ou le Maroc, cet art de dresser certains rapaces pour la chasse. Né sur les hauts plateaux d'Asie Centrale, la Fauconnerie fait son apparition en Europe à partir du VIIe siècle. En 2010, l'Unesco l'inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité, en tant qu' "activité traditionnelle qui consiste à conserver et dresser des faucons et autres rapaces pour attraper du gibier dans son environnement naturel".

     Intitulé officiel : La fauconnerie, un patrimoine humain vivant

    Date d'inscription : 2010

     

     

    La Paghjella corse

    la paghjella chantée ici dans une église.
    La paghjella chantée ici dans une église. © Falena

    La polyphonie corse

     La Paghjella est un chant polyphonique corse, généralement chanté a capella par 3 hommes. Chaque chanteur y a un rôle bien déterminé, la voix la plus grave incarnant la force, secondée par le chanteur principal qui évoque la sagesse, tandis que la troisième voix, la plus haute, exprime la beauté. De tradition séculaire, la Paghjella, profane et liturgique à la fois, accompagne les fêtes populaires et religieuses. Une pratique qui s'est transmise de générations en générations, semble étrangère à la jeunesse corse. Une menace qui a attiré l'attention de l'Unesco.

     Intitulé officiel : Le Cantu in paghjella profane et liturgique de Corse de tradition orale

    Date d'inscription : 2009

     

     

    Le repas gastronomique français

    le plaisir du gout et d'être ensemble, une spécificité française ?
    Le plaisir du gout et d'être ensemble, une spécificité française ? © Jérôme Rommé - Fotolia.com

    L'art de vivre des gourmets français

    La cuisine a également sa place sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité. Après le pain d'épices croate, la cuisine traditionnelle mexicaine et la diète méditerranéenne, c'est au tour du repas gastronomique des Français de faire l'objet d'une inscription. Une reconnaissance qui souligne l'art français de composer un repas (apéritif, entrée, met accompagné de légumes, fromage, dessert, digestif), de privilégier des produits de qualité, d'accorder les mets et les vins et de dresser avec soin une table et de la partager en toute convivialité. Bref, l'art de bien-manger à la française.

     Intitulé officiel : Le repas gastronomique des Français

    Date d'inscription : 2010

     

     

     

    La dentelle au point d'Alençon

    la dentelle au point d'alençon.
    La dentelle au point d'Alençon. © Jean-Claude Audouin

    Les petites mains d'Alençon

    En Basse-Normandie, les dentelières perpétuent, depuis le XVIIe siècle, le fameux point d'Alençon avec un savoir-faire et une minutie exceptionnels. Ce point de dentelle aux motifs ombrés a longtemps gardé ses secrets. En 2010, l'Unesco décide de l'inscrire afin de préserver et de transmettre cette technique si particulière qui demande jusqu'à 10 années d'apprentissage aux dentelières.

     Intitulé officiel : Le savoir-faire de la dentelle au point d'Alençon

    Date d'inscription : 2010

     

     

    Le Maloya

    le maloya, une musique, un chant et une danse de la réunion.
    Le Maloya, une musique, un chant et une danse de la Réunion. © AlcelVision - Fotolia.com

    L'âme de La Réunion

    A la fois musique, chant et danse réunionnaise, le Maloya rythmait la vie des esclaves d'origine malgache et africaine dans les plantations de sucre de l'île. Autrefois dédié au culte des ancêtres, le Maloya fait aujourd'hui partie intégrante de l'identité réunionnaise et prend des formes de plus en plus variées, au niveau des textes comme des instruments. Fragilisé par la disparition des grandes figures du Maloya et les mutations sociologiques de la Réunion, son avenir doit être préservé

     Intitulé officiel : Le Maloya

    Date d'inscription : 2009

     

     

    La tapisserie d'Aubusson

    les fables de la fontaine, une tapisserie d'aubusson conservée au musée nissim
    Les Fables de la Fontaine, une tapisserie d'Aubusson conservée au Musée Nissim de Camondo à Paris. © Wikipédia / Daderot

    La reine de la tapisserie

    Décor végétal, scènes de chasse ou iconographie religieuse, depuis le XVe siècle, les tapisseries d'Aubusson font référence dans la production de tentures, généralement de grand format, destinées à orner des murs. Les plus grands peintres ont réalisé pour cette prestigieuse manufacture des cartons qui allaient servir de dessins préparatoires aux tapisseries.

     Intitulé officiel : La Tapisserie d'Aubusson

    Date d'inscription : 2009

    L'art du tracé de charpente

    l'art du tracé de charpente par les artisans français.
    L'art du tracé de charpente par les artisans français. © Gérard Robert

    Le génie des charpentiers

     

    Fort probablement élaboré par les maitres et les compagnons charpentiers à la fin du XIIe siècle sur les grands chantiers de France, l'art du tracé de charpente est un savoir-faire traditionnel extrêmement précis. En formulant par le dessin la conception d'un édifice en bois en trois dimensions, les charpentiers s'assuraient qu'au moment de la mise en place de la charpente tous les assemblages s'emboiteraient parfaitement. Encore aujourd'hui, il faut de nombreuses années de formation avant de maitriser l'art du tracé.

    Intitulé officiel : La tradition du tracé dans la charpente française

     Date d'inscription : 2009

    Géants processionnels

    les fêtes de gayant à douai.
    Les Fêtes de Gayant à Douai. © Alexis Tiedrez

    Géants de papier

     

    Ils paradent de leurs hautes silhouettes lors des fêtes de Douai, Cassel, Tarascon ou Pézenas, mais on les trouve également en Belgique. Ces géants et dragons processionnels sont d'immenses effigies que l'on retrouve lors de fêtes populaires ou de représentations rituelles, et dont les figures sont souvent liées aux légendes de la cité.

     Intitulé officiel : Géants et dragons processionnels de Belgique et de France

    Date d'inscription : 2008

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :