•  

     

    Fox-terrier

     

    Il existe deux variétés de fox-terriers : le fox-terrier à poil lisse et le fox-terrier à poil dur. Les deux variétés sont réputées pour leur caractère bien trempé. Le fox-terrier à poil dur est plus indépendant.

     

    L’histoire du fox-terrier

     

    Au 18e siècle, sur les îles Britanniques, deux types principaux de terriers étaient utilisés pour le déterrage (chasse sous terre).

     

    Il y avait les terriers anglais, à poil lisse et à la robe noir et feu et des chiens écossais à la toison rêche.

     

    C’est à partir de ces deux espèces que la sélection a commencé.

     

    Dès 1863, des fox-terriers à poil lisse étaient présentés à l’exposition de Birmingham.

     

    Le fox-terrier chassait également les fouines, les renards ou les castors. Il participait à des épreuves de rabbit-coursing.

     

    Pour augmenter sa vitesse, des éleveurs eurent l’idée de le marier avec de petits lévriers. Mais ce croisement faisait du fox-terrier, plus un lévrier qu’un fox.

     

    Races de chiens:  Fox-terrier

    Fox-terrier à poil dur.

     

    Aujourd’hui encore, le fox-terrier à poil lisse est assez vigoureux pour accompagner une chasse. Il est très utile pour déloger les renards des gîtes difficiles d’accès.

     

    Également conçu pour la chasse, le fox-terrier à poil dur est un excellent chien de compagnie, bon gardien et très joueur.

     

    Comportement et éducation

     

    Leur caractère assez têtu réclame une éducation ferme et une socialisation sans faille.

     

    Dès leur plus jeune âge, il faut leur inculquer la notion de hiérarchie afin de juguler leur tempérament dominant.

     

    Ils peuvent vivre à la campagne ou en appartement. Le poil lisse est cependant plus adapté à la vie en intérieur.

     

    Races de chiens:  Fox-terrier

    Fox-terrier à poil lisse. © dinosoria

     

    Leur gros défaut est d’être jaloux. Ils sont donc exclusifs et acceptent mal la cohabitation avec leurs congénères.

     

    De même, il faut être prudent si un bébé est attendu. Non pas qu’ils soient agressifs, mais ils ne supportent pas de passer au dernier rang.

     

    Le poil dur demande un toilettage particulier si vous comptez le présenter en exposition.

     

    Dimensions

     

    35 à 39,5 cm pour environ 8 kg

    Longévité moyenne de 12 à 14 ans

     

    V.Battaglia (01.10.2005)

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Epagneul breton

     

    Originaire de Bretagne comme son nom l’indique, l’épagneul breton est un chien qui chasse, marque l’arrêt et rapporte.

     

    Chasseur vigoureux, cet épagneul est également apprécié pour son charme et sa joie de vivre. C’est un chien qui est devenu très populaire aux Etats-Unis.

     

    L’histoire de l’épagneul breton

     

    Avant la fin du 19e siècle, il existait une multitude de petits chiens de chasse dans les campagnes françaises.

     

    Chaque région possédait sa ou ses propres races.

     

    C’est vers 1900 que l’épagneul breton émergea des croisements entre ces chiens de pays et des setters, spaniels et springers que leurs maîtres laissaient en pension en Bretagne.

     

    La première portée d’épagneuls provient d’une union fortuite entre un épagneul de pays et une setter anglaise.

     

    Les petits apparurent rapidement doués pour la chasse. D’autres éleveurs firent la même expérience puis ces éleveurs se regroupèrent pour mettre en place un standard en 1907.

     

    Races de chiens:  Epagneul breton

     

    L’épagneul breton est devenu le chien de chasse le plus répandu, en France mais aussi dans de nombreux autres pays.

     

    Comportement et éducation

     

    A la chasse, c’est avant tout un chien d’arrêt très performant sur tous les terrains et avec tous les gibiers.

     

    Il a cependant une prédilection pour les oiseaux.

     

    Ce chien actif ne demande qu’à faire plaisir. Il est très facile de le dresser. Il est intelligent mais également affectueux.

     

    Cela en fait un très bon chien de compagnie.

     

    Races de chiens:  Epagneul breton

     

    Très doux, il apprécie le contact avec les hommes et surtout avec les enfants. Robuste, il n’est jamais malade.

     

    Un brossage régulier, en période de mue et au retour de la chasse, suffit comme entretien.

     

    Bien évidemment, c’est un chien qui doit vivre à la campagne et non en ville.

     

    C’est un très mauvais chien de garde qui fait la fête à tout le monde. Attention à l’obésité car il a tendance à être gourmand.

     

    Dimensions

     

    Taille de 48 à 51 cm pour le mâle ; entre 47 et 50 cm pour la femelle.

    Poids : entre 13,5 et 18 kg

    Longévité moyenne : 12 ans

     

    V.Battaglia (17.01.2006)

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Dogue du Tibet

     

    Ce dogue est un chien parmi les plus puissants. A lui seul, le dogue du Tibet défendait un troupeau de cent yacks. Depuis des siècles, le dogue du Tibet garde les maisons et protége les troupeaux des prédateurs sur les contreforts de l’Himalaya.

     

    L’histoire du dogue du Tibet

     

    Ce montagnard est l’un des principaux ancêtres des molossoïdes actuels. C’est dans le Chou-King chinois que l’on trouve les premières traces écrites concernant le dogue du Tibet.

     

    Ce chien est présenté comme un géant dressé à attaquer les intrus.

     

    L’un d’entre eux avait été offert comme présent à l’Empereur de Chine, en 1121 avant notre ère.

     

    Par la suite, de nombreux documents montrent que le dogue du Tibet était très utile à l’homme.

     

    Dès qu’il fallait montrer force, vaillance et instinct de combat, le dogue était présent.

     

    Races de chiens:  Dogue du Tibet

     

    Les caravanes qui traversaient le centre de l’Asie convoyaient de nombreux biens précieux. Les bandits étaient à l’affût. Aussi, les caravanes utilisaient-elles les dogues du Tibet pour se protéger.

     

    Seuls les chiens les plus vaillants étaient sélectionnés. Pour cela, les chiots étaient laissés plusieurs heures dans la neige après leur naissance. Seuls les plus résistants survivaient.

     

    Les Romains, lors de leurs campagnes, amenèrent avec eux ces hercules. Ils les dressaient au guet, aux liaisons et à l’arène.

     

    Ils faisaient partie intégrante des expéditions au même titre que les armes.

     

    Il faut attendre le XVIIIe siècle pour entendre parler de ce chien en Occident. Ce sont les colons, en particulier les Britanniques, qui s’intéressent alors à lui.

     

    Des missions sont envoyées au Tibet pour ouvrir les frontières du pays. Georges Bogle, en 1774, et Samuel Turner en 1783, sont tous deux très impressionnés par la stature et la férocité des chiens tibétains.

     

    Races de chiens:  Dogue du Tibet

     

    Turner raconte avoir vu un troupeau de 300 yacks protégés seulement par deux dogues du Tibet.

     

    Vers 1830, deux dogues sont offerts à la ménagerie de Londres. Ils ne peuvent s’adapter et meurent rapidement.

     

    D’autres importations suivront au XIXe et XXe siècle, notamment par le biais des Anglais installés en Inde.

     

    Ce n’est qu’en 1980 que la race a été enregistrée en Angleterre sous le nom de tibetan mastiff.

     

    Ce sont pourtant les Allemands qui mettent au point le standard en 1982.

     

    En France, l’élevage n’a commencé que dans les années 1990.

     

    Comportement et éducation

     

    L’éleveur a une grande part de responsabilité dans sa socialisation. Cette dernière doit être menée dès son plus jeune âge.

     

    Il doit impérativement savoir quelle est sa place dans la hiérarchie familiale et qui est le chef de meute.

     

    C’est un chien qui a besoin d’exercice et qui n’est absolument pas fait pour la vie citadine.

     

    Le dogue du Tibet est très attaché à sa famille tout en conservant une certaine indépendance. Il fait peut de démonstrations de joie ou d’affectation ce qui ne l’empêche pas d’être hyper- protecteur.

     

    Races de chiens:  Dogue du Tibet

     

    C’est un excellent chien de garde doté d’un courage à toutes épreuves.

     

    Attention car en cas de réel danger, il n’hésite pas à attaquer. De ce fait, ce n’est pas un chien à mettre entre toutes les mains, surtout les mâles.

     

    Il doit être tenu fermement.

     

    C’est un chien robuste qui n’a pas de problèmes particuliers de santé. Il bénéficie d’une bonne longévité pour un molosse.

     

    Dimensions

     

    Morphologie : crâne large et corps massif. Queue en panache. Oreilles tombantes.

    Taille : 66 cm minimum au garrot pour un mâle ; 61 cm pour une femelle

    Couleur : noir intense, noir et feu (fauve), marron, doré ou gris. On accepte une étoile blanche sur le poitrail.

    Poids : 55 à 80 kg selon le sexe

    Longévité : 10 à 15 ans

     

    V.Battaglia (09.12.2005)

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Dogue de Bordeaux

     

    Malgré son lourd passé de combattant, le dogue de Bordeaux est aujourd’hui un chien très pacifique qui ne montre aucune agressivité excessive.

     

    Bien sûr, comme tous les dogues, c’est un chien qui réclame une éducation et une socialisation précoces.

     

    Autrefois, le dogue de Bordeaux avait de nombreuses missions. Outre celles de combattant, de gardien et de chasseur, c’était un auxiliaire de boucher.

     

    En effet, cet athlète assurait le transport depuis l’abattoir jusqu’au magasin sans dévorer son chargement.

     

    L’histoire du dogue de Bordeaux

     

    Ce dogue serait issu des molosses qui accompagnaient les Alains.  Cet ancien peuple barbare était originaire de la Caspienne.

     

    Ils furent chassés de leur pays par les Huns vers 375 et  envahirent la Gaule en 406. Certains y restèrent, d’autres s’établirent en Espagne (à partir de 409) ou suivirent les Vandales en Afrique.

     

    Les Alains disparurent mais leurs chiens subsistèrent. La nature reprenant ses droits, les chiens se mélangèrent à d’autres molosses musclés qui vivaient en Aquitaine et en Espagne.

     

    Ils donnèrent naissance au dogue de Bordeaux et au dogue de Burgos.

     

    Races de chiens:  Dogue de Bordeaux

    Le dogue de Bordeaux a une allure massive. By Ann Marie

     

    Ce dogue était employé pour la chasse au gros gibier et la guerre.

     

    Au XIIe siècle, les meutes de dogues mirent en fuite les troupes anglaises.

     

    On retrouve la trace de ce chien au XVIIe siècle alors qu’il apparaît  dans deux peintures de Jean-Baptiste Oudry.

     

    Buffon le cite dans son Histoire naturelle.

     

    Au 19e siècle, le dogue de Bordeaux est une race à part entière. Il est l’une des vedettes de la première exposition canine au jardin  d’Acclimatation, à Paris, en 1863.

     

    Après de nombreux désaccords, c’est en 1926 qu’un standard est rédigé officiellement. Deux masques sont autorisés : le rouge et le noir.

     

    Races de chiens:  Dogue de Bordeaux

    Jolie grimace pour ce dogue de Bordeaux. By Hangdog

     

    La race a failli disparaître vers la moitié du XXe siècle. En 1966, il ne restait qu’un seul club ne comptant que très peu de membres.

     

    Quelques années plus tard, un standard plus précis est rédigé ce qui relance l’intérêt pour la race. 

     

    La Fédération cynologique internationale reconnaît définitivement la race ce qui permet au dogue de Bordeaux de sortir de l’ombre.

     

    Aujourd’hui, ce chien est bien établi en Europe et en Amérique du Nord.

     

    Comportement et éducation

     

    Malgré son apparence peu engageante, ce chien est très affectueux avec ses maîtres et d’une grande douceur.

     

    Il a besoin de vivre au sein de sa famille et de conserver des contacts étroits avec ses maîtres.

     

    Excellent gardien, sa corpulence est très dissuasive. C’est un animal courageux qui défend son clan.

     

    Races de chiens:  Dogue de Bordeaux

    Roscoe n'a que 2 mois mais pèsera plus de 50 kg à l'âge adulte. By Kerri 9494

     

    Il admet parfaitement la cohabitation avec d’autres animaux surtout s’il y est habitué dès son plus jeune âge.

     

    Il est important d’éduquer et de socialiser ce chien très jeune. Son éducation demande de la fermeté mais surtout de la douceur. 

     

    Comme pour tous les chiens de garde, c’est avant tout au maître de se montrer responsable.

     

    Le dogue de Bordeaux est beaucoup plus à l’aise à la campagne. Cet athlète a besoin d’exercices journaliers pour conserver une bonne santé et un bon équilibre.

     

    Races de chiens:  Dogue de Bordeaux

    Jimmy aime les gros calins avec sa peluche. By Richard Hook

     

    L’entretien est facile. Un brossage régulier est suffisant.

     

    Le dogue de Bordeaux jouit d’une bonne santé. Il faut par contre être vigilant sur son alimentation pendant sa croissance afin de lui éviter des problèmes d’aplombs.

     

    Standard

     

    Taille : 58 à 68 cm

    Poids : mâle, plus de 50 kg ; femelle, 45 kg

    Couleur : unicolore, acajou ou dans la gamme des tons fauves. Masque rouge ou noir. Taches blanches éparses sur le poitrail et aux pieds admis

    Longévité moyenne de 10 ans

     

    V. Battaglia (01.07.2008

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Doberman

     

    Ce chien de garde réputé porte le nom de son « inventeur », Ludwig Dobermann. Cet employé municipal dans l’Allemagne du 19e siècle ramassait les chiens errants pour les mettre en fourrière. Il contrôlait les abattoirs et s’occupait de l’équarrissage.

     

    Il récoltait également les amendes. Cet homme n’était pas aimé de ses concitoyens. Il eut donc l’idée de se faire accompagner de chiens lors de ses tournées.

     

    En croisant des chiens, il réussit à « fabriquer » le doberman. Ce chien connut un succès immédiat en Europe puis aux États-Unis (Doberman en anglais).

     

    La sélection fut poursuivie pour arriver au doberman actuel.

     

    L’histoire du doberman

     

    Le doberman a été utilisé comme chien-soldat dans l’armée allemande durant la Première Guerre mondiale.

     

    Pendant le second conflit mondial, ce sont les Américains qui l’utilisèrent à grande échelle. Lors de la guerre du Pacifique, les Marines étaient aidés par la célèbre brigade des Devils Dogs.

     

    Races de chiens:  Doberman

    Attitude altière pour ce doberman. By Andrew Kraker . (CC BY-NC-ND 3.0)

     

    Ces six dobermans déjouèrent avec intelligence les ruses des soldats japonais lors des combats en pleine jungle.

     

    Comportement et éducation

     

    Le doberman a souffert de sa mauvaise image, car il était considéré comme un chien féroce.

     

    Races de chiens:  Doberman

    Doberman. © Emme Interactive

     

    Ce chien possède effectivement un caractère fort. Cette caractéristique nécessite une éducation ferme. Il est intelligent et comprend vite. Il peut devenir un excellent compagnon si son maître est capable de l'éduquer de façon cohérente.

     

    L’éducation doit s’effectuer très tôt afin que le chien ne prenne pas le dessus.

     

    Races de chiens:  Doberman

    Chiot doberman. By Swgn . (CC BY-NC-ND 3.0)

     

    Le doberman déteste la solitude. Il a besoin, pour être équilibré, d’une bonne socialisation. Il est égoïste de l’acheter pour en faire un simple chien de garde qu’on laisse seul toute la journée dans un espace réduit.

     

    C’est un animal qui a grand besoin d’exercices pour libérer son trop-plein d’énergie. Excellent sportif, il adore les randonnées, le jogging ou le canicross.

     

    Races de chiens:  Doberman

    Pour être équilibré, le doberman a besoin d'exercices. By Velcrodobes . (CC BY-SA 3.0)

     

    La réputation de chien dangereux du doberman est fausse. Bien éduqué au sein de la cellule familiale, il déborde d’affection.

     

    Il ne représente pas de danger pour les enfants et sait au contraire se montrer patient et gentil.

     

    Races de chiens:  Doberman

    Le doberman n'est pas agressif si on sait l'éduquer. By Stephane Raymond . (CC BY-NC-ND 3.0)

     

    N’oubliez pas que n’importe quel chien peut devenir agressif et déséquilibré si son maître l’est aussi.

     

    Le doberman est le prototype du chien de défense. Il fait tout d’abord usage de la dissuasion et n’attaque qu’en cas de danger.

     

    C’est un chien robuste qui n’a pas de problème de santé particulier.

     

    Races de chiens:  Doberman

    Yuki en pleine course. By Iolaire . (CC BY-NC-ND 3.0)

     

    Il ne s’entend pas très bien avec ses congénères surtout les mâles. Mais, la cohabitation dépend surtout de la manière dont on a conduit sa socialisation.

     

    C’est un chien qui ne supporte pas très bien le froid.

     

    V.Battaglia (01.10.2005)

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique