• Articles photos sur les animaux...L'oisillon miraculé : 36 jours pour survivre

    L'oisillon miraculé : 36 jours pour survivre

    Jour 1 : l'oisillon rescapé

    Oui, cette petite chose est bien un oiseau. Retrouvé sur le bord de la route, aucun nid en vue, l'animal est recueilli par un internaute qui a témoigné sur le site Internet Imgur.com. Voici l'histoire touchante de sa guérison en photos.
    ©  Imgur

    Jour 2 : le bébé volatile est encore duveteux

    Gardé dans une couveuse pour contrôler l'humidité ambiante et la température, impossible de déterminer son sexe, ni son espèce extacte. Finalement, il est baptisé "Dumpling". A ce stade, difficile de dire si Dumpling est mignon ou effrayant...
    ©  Imgur

    Jour 3 : à table !

    Grillons, vers, chenilles et autres insectes constituent le plus gros de ses repas. Toutes les 30 minutes et 14h par jour (!), Dumpling est nourri avec délicatesse afin de reproduire le schéma qui s'opérerait dans la nature. 
    ©  Imgur

    Jour 4 : comme un nourrisson, l'oisillon crie lorsqu'il a faim

    Les plumes de ses ailes commencent tout juste à pousser et il développe même un petit duvet assez ridicule sur le reste du corps. Réglé comme du papier à musique, il crie toutes les 30-45 minutes pour réclamer sa nourriture et fait même ses besoins hors du nid. En guise de remerciements probablement...
    ©  Imgur

    Dumpling ressemble de plus en plus à un oiseau

    Dumpling devient plus stable et se tient presque debout ! Il ressemble de plus en plus à un véritable oiseau et ses petits yeux s'ouvrent.
    ©  Imgur

    Ne pas se fier aux apparences, le volatile est bien vivant...

    Les plumes de ses ailes se développent progressivement, seulement 24 heures se sont déroulées entre la photo précédente et celle-ci ! Bientôt Dumpling pourra peut-être prendre son envol.
    ©  Imgur

    Jour 7 : exploit, il se tient debout !

    Du jour au lendemain, abracadabra ! Dumpling ressemble enfin à un oiseau, un vrai. Il a un orteil anormalement courbé mais ça ne l'empêche pas de courir partout.
    ©  Imgur

    Jour 8 : un vrai ventre sur pattes

    Dumpling est devenu un ventre sur pattes : 3 gros grillons et quelques chenilles à chaque repas.
    ©  Imgur

    Jour 9 : fini la couveuse !

    Fini la couveuse, son corps est désormais recouvert de plumes et régule seul sa température. 
    ©  Imgur

    Jour 10 : nouvelle cage, nouvelle vie

    Grand déménagement, aujourd'hui l'oisillon s'installe dans une vraie cage. Il ne faut pas se fier à cette expression dédaigneuse, Dumpling est très heureux dans son nouvel habitat !
    ©  Imgur

    Jour 11 : le volatile se perche non sans mal...

    Jour à marquer d'une pierre blanche : il se perche officiellement seul pour la première fois ! Même s'il manque d'équilibre (la faute à sa queue pas tout à fait développée), il résiste et s'agrippe fièrement à son perchoir.
    ©  Imgur

    Jour 12 : de plus en plus mature

    Un vrai petit animal de compagnie, il n'a maintenant plus besoin d'être nourri aussi souvent.
    ©  Imgur

    Jour 13 : qu'il a fière allure sur son perchoir !

    Seulement deux semaines après son éclosion, Dumpling devient de plus en plus fort.
    ©  Imgur

    Jour 14 : l'oisillon du début a bien grandi

    Son évolution physique touche à sa fin, l'oisillon du début a parcouru un long chemin.
    ©  Imgur

    Jour 17 : il sautille de branche en branche

    Une cage plus grande, des branches pour se percher, Dumpling sautille et tente de s'envoler.
    ©  Imgur

    Jour 22 : Dumpling affronte le grand air

    Il est temps de l'habituer au grand air, puisque c'est de là que Dumpling vient (et où il retournera !). Sa cage est donc exposée au vent, au soleil et aux allers et venues des autres oiseaux qui viennent communiquer avec lui. 
    ©  Imgur

    Jour 23 : plus de doute, l'oisillon est un moineau

    A partir de maintenant, ses jolies plumes laissent penser que Dumpling est un moineau à col blanc, soit l'une des races d'oiseau les plus communes. 
    ©  Imgur

    Jour 25 : l'oisillon devient oiseau

    Ses jeunes plumes pleines de nuances lui promettent de se camoufler parfaitement dans les arbres.
    ©  Imgur

    Jour 27 : l'oisillon se nourrit seul comme un grand !

    Fini les grillons, Dumpling est passé aux graines et se nourrit désormais seul, sans aide humaine.
    ©  Imgur

    Feuillages, bourgeons, Dumpling s'habitue à la nature

    Dans la nature, sa principale nourriture se constituera de bourgeons. Il se jette d'ailleurs dessus à la moindre branches placée dans sa cage.
    ©  Imgur

    J - 3 avant le grand départ !

    Le jour du grand départ arrive et pour ne pas risquer sa vie, Dumpling attend la fin des tempêtes pour prendre son envol.
    ©  Imgur

    Jour J : Dumpling est dans les starting-blocks

    Hésitant, Dumpling attend quelques minutes avant de sauter hors de sa cage pour s'envoler dans un arbre. Très téméraire, il s'est immédiatement habitué à son environnement jusqu'à ce qu'il disparaisse dans la nature. 
    ©  Imgur

    Jour 36 : l'oiseau s'envole vers de nouveaux horizons

    C'est une longue épopée qui touche à sa fin pour cet oisillon qui a eu de la chance !
    ©  Imgur
     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :