• Articles sur les animaux 2: En danger critique, le lion devra bientôt céder sa place sur le trône

     

    En danger critique, le lion devra bientôt

    céder sa place sur le trône

     

     

    Brice
     
     

     

    C'est triste mais bien réel, le lion, cet animal majestueux, devra bientôt céder sa place sur le trône. Malgré la réussite des mesures de conservation prises en Afrique du Sud, le lion est aujourd'hui classé "En danger critique d'extinction" en Afrique de l'Ouest, assurent les experts de L’Union mondiale pour la nature dans un rapport publié ce mardi.

     

    On le retrouvait autrefois sur une très vaste aire de répartition, et plusieurs grandes civilisations en ont fait un symbole fort. Encore aujourd’hui, le lion reste omniprésent, et nombre de personnes l'admirent. Mais les dernières conclusions de l'UICN sont particulièrement alarmantes : un taux de déclin de 50% enregistré en trois générations seulement. 

     

    L'une des principales causes du déclin du lion est la disparition de son habitat. Au cours des 50 dernières années, on estime que les savanes ont reculé de près de 75% en Afrique. Ainsi confrontés aux hommes, les conflits naissent. S’ils ne veulent pas se faire braconner, les félins se doivent de quitter leurs terres. Alors confinés, la consanguinité menace. Les animaux se retrouvent plus fragiles, plus vulnérables aux maladies qui peuvent décimer une population en peu de temps.

     

    En Afrique de l'Est, "un déclin rapide est également constaté", déplore l’organisation, qui souligne que "le commerce des os et d'autres parties du corps, utilisés en médecine traditionnelle, tant dans la région elle-même qu'en Asie, apparaît comme une nouvelle menace pour l'espèce".

     

    Auteur d’une "liste rouge" qui recense 77.340 espèces, animales et végétales, dont 22.784 sont menacées d'extinction, l’UICN s’inquiète notamment pour le chat doré africain, passé de la catégorie "Quasi menacé" à "Vulnérable" en raison du déclin de ses effectifs. Le lion de mer de Nouvelle-Zélande, précédemment "Vulnérable", est reclassé "En danger", en raison de maladies et de la modification des habitats due à la pêche.

     

    Un peu d'espoir ?

    Pour d’autres espèces, la situation s’améliore cependant : le lynx, auparavant classé "En danger critique d'extinction", est passé à la catégorie "En danger". Après 60 années de déclin, sa population est passée de 52 individus en 2002 à 156 en 2012. L'UICN se félicite aussi de l'amélioration de l'état de conservation de l'otarie dite de l'île Guadalupe, que les scientifiques ont cru éteinte par deux fois, à la fin du 19e siècle et dans les années 1920. Elle passe de la catégorie "Quasi menacé" à celle de "Préoccupation mineure". La population de l'espèce est passée de 200 à 500 individus dans les années 1950 à près de 20.000 en 2010.

     

     

    Articles sur les animaux 2:  En danger critique, le lion devra bientôt céder sa place sur le trône

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :