• Bornéo - Animaux volants

     

    Bornéo

    Animaux volants

     

    A Bornéo, certains animaux volants ne sont pas des oiseaux. Grenouilles, serpents ou écureuils planent dans les forêts tropicales, comme celle du Parc national de Gunung Palung, qui recèlent encore bien des secrets sur la faune animale.
    L’extraordinaire diversité des animaux planeurs est unique. Pour pouvoir photographier ces espèces, Tim Laman, un biologiste, a dû escalader des arbres de 45 m de haut et parcourir la jungle jour et nuit.

    Bornéo est la plus grande île de l’Insulinde avec une superficie de 750 000 km2. Bornéo est partagé administrativement en plusieurs territoires. Le Sabah et le Sarawak, au N.-O., séparés par le Brunei, indépendant, font partie de la Malaisie ; le reste, c’est-à-dire la plus grande partie de l’île, appartient à l’Indonésie sous le nom de Kalimantan.

    Pourquoi autant d’animaux planeurs à Bornéo ?

    Les animaux planeurs sont incapables de se propulser dans les airs comme les oiseaux ou les chauves-souris. Ils répartissent subtilement le poids de leur corps ou ajustent leur queue et leurs membres de façon à guider leur vol.

    Brunei. Mosqué Omar Ali Saifuddien

    Brunei. Mosquée Omar Ali Saifuddien. By Azizul Ameir

     

    Bornéo ne possède pas moins de 30 espèces planantes. Pourquoi y en a t-il autant dans cette île, alors que d’autres forêts tropicales n’en abritent aucune, comme en Amazonie ?

    Brunei

    Maison sur pilotis dans l'État de Brunei. By Tony From Sydney

     

    D’après le biologiste et photographe Tim Laman, cela tient à une particularité des forêts de Bornéo, partagées par d’autres en Asie du Sud-Est.
    Elles sont en effet composées en majeure partie d’arbres diptérocarpes géants, dont la fructification est peu fréquente et imprévisible, et qui empêche les autres arbres de pousser.

    Forêt de Borneo

    Forêt de Bornéo. By Hnix

     

    Ces conditions, semble t-il, font que la nourriture est moins abondante à Bornéo, obligeant les animaux de la forêt à rayonner davantage.
    Planer est donc un excellent moyen. Ils vont d’arbre en arbre sans avoir à faire de longs allers retours sur le sol.

    Batracien de Borneo

    Batracien arboricole de Bornéo. By Kleinmatt 66

     

    Cela explique aussi, sans doute, que la technique du vol plané a émergé chez des groupes d’animaux aussi variés, chacun développant des structures spécifiques, depuis les énormes pattes palmées des grenouilles volantes aux membranes développées des lémurs.

    Gecko volant de Kuhl (Ptychozoon Kuhli)

    Prédateur nocturne, le gecko volant de Kuhl attend perché sur une branche que des insectes soient à sa portée.
    Lorsqu’il a peur ou qu’il veut changer de terrain de chasse, il s’élance dans les airs.

    Gecko volant

    Gecko volant. By J.W.Connelly

     

    Au moment où il va atterrir, la tête est levée. Les doigts palmés, les franges de peau sur les pattes et la queue contribuent au camouflage et augmentent l’étendue de la surface lui permettant de planer.

    Lors de vols plus longs, la pression de l’air déploie des membranes qui sont normalement repliées sous le corps.

    Grenouilles volantes genre Rhacophorus

    Des replis de peau longs et souples ainsi que des doigts palmés permettent aux grenouilles volantes de planer.
    Des coussinets adhésifs facilitent leurs atterrissages.

    Racophorus nigropalmatus

    Grenouille volante (Racophorus nigropalmatus). By Blind Boy

     

    De nombreuses espèces de grenouilles arboricoles peuvent étendre leurs membres pour effectuer des descentes sans chuter à travers les airs.

    Mais, seules les espèces ayant développé de vastes palmes, comme la grenouille de l’arbre arlequin (Rhacophorus pardalis), sont réellement capables de flotter dans les airs.

    Grenouille de Borneo

    Racophorus nigropalmatus. By Blind Boy

     

    Munies de ces palmures, les grenouilles ne se contentent pas de planer mais opèrent des virages à 180° en plein ciel.
    Certaines grenouilles volantes n’ont été découvertes qu’au 20e siècle.

    Lémur volant ou colugo (Galeopterus variegatus)

    Les lémurs volants ne sont pas des proches parents des lémurs authentiques de Madagascar. Ils constituent une classe distincte appelée dermoptères, ou « ailes de peau ». Le lémur volant de Malaisie est l'une des deux espèces de lémurs volants. L'autre espèce appelée lémur volant des Philippines (Cynocephalus volans) est, comme son nom l'indique, endémique aux Philippines.

    Colugo

    Colugo qui plane. By Wild Singapore

     

    Leur membrane de vol, allant de la mâchoire aux doigts et des orteils à la queue, est la plus grande de tous les mammifères planeurs.

    Colugo

    Colugo. By Lip Kee

     

    Les femelles colugo emmènent leurs petits dans les airs quand elles cherchent leur nourriture. On peut souvent observer une femelle colugo suspendue par les pattes arrières, tandis que son petit, se cramponne à elle.

    Les lézards du genre Draco

    Les lézards du genre Draco, Draco cornutus ou Draco volans, peuvent sauter d’un tronc, réaliser des loopings et atterrir un peu plus bas sur le même arbre en se présentant la tête levée. Ce sont de petits lézards d'une longueur moyenne de 20 cm.

    Draco volans. Lezard volant

    Draco volans. By Alfeus Ciman

     

    Il existe environ 30 espèces classées dans le genre Draco.

    Draco sp. Lezard volant

    Draco sp. By Budak

     

    Leur peau s’ouvre comme un parachute ultrarapide au moment où ils sautent. Ils peuvent effectuer des sauts de 30 m entre les arbres.
    Ces planeurs sont actifs le jour et ils chassent les fourmis et les termites.

    Lezard volant

    Lézard planeur. By Dadly Drawn Dad

     

    Les mâles rivaux se poursuivent dans les airs, sautant d’arbre en arbre, comme des avions de chasse.

    Serpent planeur (Chrysopelea paradisi)

    Le serpent de l’arbre du paradis est aussi mince qu’un ruban. Il glisse le long des arbres puis il lâche prise, ne tenant plus que par sa queue.

    Serpent planeur

    Serpent de l’arbre du paradis. By Biophilia

     

    Son corps se métamorphose soudain. Ses côtes s’étirent et son corps s’aplatit. Il bondit soudain dans les airs et l’on aperçoit qu’un mince ruban vert planer dans l’atmosphère.

    Ce serpent peut mesurer jusqu'à 120 cm. Son aire de répartition comprend le sud de la Thaïlande, la Malaisie, l'Indonesie (Borneo, Sumatra, Java, Sulawesi) et certaines zones des Philippines.

    Ecureuil volant roux géant (Petaurista petaurista)

    L’écureuil volant roux géant peut atteindre un mètre de long, queue comprise. C’est la plus grande des 14 espèces d’écureuils volants de Bornéo. Il pèse en moyenne 1750 g.

    Ecureuil volant de Borneo

    Ecureuil volant roux géant de Borneo. By Pseudolapiz

     

    C'est un mammifère nocturne dont la reproduction et le mode de vie sont assez méconnus. On sait cependant que la femelle met au monde 2 à 3 jeunes qui sont sevrés au bout de 2,5 mois environ. Pour les protéger, la mère construit un nid dans les arbres. Il semble que la femelle a deux portées par an.

    En captivité, l’écureuil volant roux géant peut vivre jusqu'à 16 ans.

    Il peut effectuer des vols planés de 75 m en s'élançant des plus hautes branches en étirant ses membranes de vol qui se replient au repos. C'est une espèce herbivore qui se nourrit d'écorce de pin, de bourgeons, de fruits et de feuilles.

    Ecureuil volant

    Petaurista petaurista. By Nayne Cheng

     

    Tous ces animaux sont très difficiles à étudier en détail de par leur mode de vie. La plupart nous sont très méconnus.
    Si nous ne protégeons pas davantage les forêts de Bornéo, les animaux qui les peuplent, n’auront bientôt plus d’endroit pour planer.

    V.Battaglia (20.05.2006). M.à.J 07.2008

     

    Pin It

  • Commentaires

    2
    Lundi 16 Mars 2015 à 15:05

     

    Bonne Semaine jesuislézard

    Merci énormément de votre bon commentaire.

    Vous avez beaucoup de chance alors d'avoir vu un gecko.

    Je vous souhaite une bonne semaine

    Gros Bisous de

    Pierre et Frawsy

     

    1
    jesuislézard.
    Lundi 16 Mars 2015 à 11:32
    j'ai la merveilleuse chance d'avoir vu un geko dans la foret de ma propriété, le geko à tête de dragon est disparu depuis 1967,d'aprés ce que j'ai lu , mais comme il est très discret il est toujours là et si il était plus grand on dirait un dino.merçi pour votre blog.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :