• Catastrophes naturelles: Faille de San Andreas

     

    Faille de San Andreas

     

    Traversant la région côtière californienne, la faille de San Andreas est l’une des plus célèbres fractures de l’écorce terrestre.
    Cette grande faille transformante de l’Ouest des États-Unis est une zone de dislocation majeure. D'après les sismologues, la faille de San Andreas provoquera dans les prochaines décennies le séisme du siècle : le Big One.

    L’Institut de géophysique américain (USGS) a réalisé une étude sur les risques de séismes dans les prochaines années.
    D’après leurs prévisions, le Big One pourrait avoir lieu d’ici moins de 30 ans.

    Caractéristiques de la faille de San Andreas

    Sa structure se présente sous la forme de failles juxtaposées, presque parallèles : faille impériale, faille de San Jacinto, faille de Garlock.
    Ce réseau complexe se déploie sur une distance de plus de 1 000 km.

     

    Catastrophes naturelles:  Faille de San Andreas

    Faille de San Andrea. © Nasa

     

    Faille décrochante, les deux compartiments se déplacent horizontalement dans des sens opposés, San Andreas constitue également une limite de plaques.

    En fait, cette faille n’est pas une longue fracture de l’écorce terrestre, mais se compose de plusieurs segments.

     

    Limite des plaques

     

    La faille de San Andreas marque la frontière le long de laquelle les plaques nord-américaine et pacifique coulissent horizontalement.

    La plaque Pacifique tournant, les côtes de Californie glissent lentement vers le nord, devant le reste de l’Amérique du Nord.
    En l’espace de 20 millions d’années, la plaque Pacifique a bougé de 560 km par rapport à l’Amérique du Nord, soit environ 1 cm par an.

     

    Catastrophes naturelles:  Faille de San Andreas

    Photo spatiale montrant la fracture créée par la faille. © Nasa

     

    Le mouvement des plaques semble s’accélérer. En effet, au cours du XXe siècle, la faille s’est déplacée de près de 5 cm par an.

     

    Les séismes liés à la faille de San Andreas

    En attendant le « Big One » apocalyptique, les sismologues estiment qu’annuellement 1 % de l’énergie sismique mondiale est libérée dans cette zone des États-Unis.

     

    Catastrophes naturelles:  Faille de San Andreas

    La Vallée de la Mort en Californie. Basin and Range possède plusieurs failles très actives. By Garu

     

    En 1857, un mouvement soudain le long du segment de la faille situé dans la chaîne des Transverse Range qui sépare la Californie centrale à celle du Sud, a entraîné un violent tremblement de terre qui ouvrit une fracture longue de 350 km.
    En 1906, la faille provoqua un séisme de 8,3 sur l’échelle de Richter qui dévasta San Francisco.

     

    Catastrophes naturelles:  Faille de San Andreas

    Séisme de 1906 à San Francisco. Library of Congress

     

    Le 18 avril 1906, à 5 h 12, la plaque Pacifique se déplaça brusquement d’environ 6 m vers le nord.


    En quelques secondes seulement, cette brusque libération d’énergie, contenue depuis des siècles, provoqua un énorme séisme.

     

    Catastrophes naturelles:  Faille de San Andreas

    Image d'archive du séisme de San Francisco en 1906. Library of Congress
    Un autre séisme ébranla San Francisco en 1989 avec pour épicentre Loma Prieta.

     

    En 1994, la Californie a connu un nouveau grand tremblement de terre de magnitude 6,7. Il avait touché la ville de Northridge qui est proche de Los Angeles. Ce séisme avait fait 72 morts et 9.000 blessés.

    Le séisme qui secoua Los Angeles le 17 janvier 1997 est imputable à l’activité majeure de la faille de San Andreas.

    En décembre 2003, un tremblement de terre d'une magnitude de 6,5 degrés a frappé la côte du centre du « Golden State ». Il a été ressenti de San Francisco à Los Angeles.
    À Paso Robles, située à 20km à l'est de l'épicentre, le séisme a fait trois victimes.

     

    Catastrophes naturelles:  Faille de San Andreas

    Paso Robles après le séisme en 2003. By Hey Paul

     

    Les secousses ont aussi été ressenties à San Franciso, à 265 km au nord-ouest de l'épicentre, et dans le centre de Los Angeles, à 300km au sud-est.

    Le phénomène a touché, dans une zone de faille connue, une série de failles parallèles à la grande faille de San Andreas.

     

    Le Big One

    Les sismologues craignent que des tensions ne s’accumulent dans la section sud de la faille. Ces tensions provoqueraient le séisme du siècle, baptisé « Big One ».
    Ils estiment que ce tremblement de terre gigantesque se produira avant 2032.
    C’est le 28 septembre 2004 à Parkfield qu’une secousse de magnitude 6 s’est produite. Parkfield est un village de 37 habitants, coupé en deux par la faille de San Andreas.

    De 1857 à 1966, un tremblement de terre de magnitude 6 s’y est produit tous les 22 ans.

     

    Catastrophes naturelles:  Faille de San Andreas

    Séisme de Los Angeles en 1994. By Isiphoto

     

    Lundi 17 janvier 1994 à 4 h 31, une violente secousse sismique a ébranlé Los Angeles. Cette ville a été rappelée à la fatale destinée que les experts lui promettent : disparaître dans les prochaines décennies des effets du Big One.
    Le séisme était d’une magnitude de 6,6. Il a été ressenti jusqu’à San Diego à 200 km au sud et jusqu’à Las Vegas à 400 km au Nord-Est.
    Ce séisme a été suivi de plus de 200 répliques.

    Pourtant, ce n’est pas la faille de San Andreas qui en est la cause, mais une plus petite, toute proche, qui en 1971, avait provoqué une secousse de magnitude 7 et tué 65 personnes.

     

    Dernières prévisions sur les risques d'un tremblement de terre

     

    Surveillée de très près, la faille de San Andreas a fait l’objet d’une étude en 2008 par l’Institut de géophysique américain (USGS).

    Les scientifiques ont regroupé toutes les données assemblées par les différents spécialistes (géologues, sismologues et experts de la géodésie).

     

    Catastrophes naturelles:  Faille de San Andreas

    Palm Springs qui se situe sur la faille de San Andreas. By Bobasonic

     

    Leur rapport indique que la Californie a 99,7 % de risques d’être touchée par un tremblement de terre d’une magnitude d’au moins 6,7 avant 2038.

    Ces prévisions sont donc très proches de celles qui avaient déjà été effectuées ces dernières années.

    La zone la plus menacée serait la section sud de la faille de San Andreas, dans le comté de Riverside, à l’est de Los Angeles. Malheureusement, cette partie de l’État est la plus peuplée.

     

    V.Battaglia (03.2005). M.à.J 04.2008

    Références et crédit photographique

    Planète Terre. Encyclopédie Gallimard 2004
    Atlas en cartes. Editions Atlas 2006
    The San Andreas Fault. U.S. Geological Survey

    Toutes les photos, sauf mention contraire, étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :