• Histoire de la Terre: Dérive des continents - Du cambrien à l'époque actuelle + diapo

     

    Dérive des continents

     

    Du cambrien à l'époque actuelle

     

    Tectonique des plaques et dérive des continents se réfèrent au même processus. Il n'y a aucune différence entre ces deux notions ou appellations.
    Les deux expressions se réfèrent au phénomène de mobilité et de déformation de la croûte terrestre.
    Notre planète a subi de nombreuses modifications au cours des ères géologiques. Les continents se sont éloignés puis rapprochés de nombreuses fois avant d'atteindre leur position actuelle. Ce phénomène entre dans le cadre de la théorie dite de la tectonique des plaques.

     

     

    La subdivision du temps

    L’ensemble des périodes géologiques a été décomposé en 16 périodes. Chacune de ces périodes contient des restes fossilisés caractéristiques.
    L’ensemble de ces 16 périodes est précédé d’une phase dite azoïque c’est-à-dire dénuée de toute vie.

    Les 16 périodes ont été regroupées en trois ères distinctes :

    • Le paléozoïque (540-250 millions d’années) du grec « palaios » (ancien) et « zoos » (vie) comprend : cambrien, ordovicien, silurien, dévonien, carbonifère, permien
    • Le mésozoïque (250-65 millions d’années) (meso pour moyen) comprend : trias, jurassique, crétacé
    • Le cénozoïque (65-aujourd’hui) (ceno pour récent) comprend : paléocène, éocène, oligocène, miocène, pliocène, pléistocène, holocène

    Au paléozoïque supérieur, et plus précisément à la fin du permien, les continents s'unirent pour former une masse continentale unique appelée « Pangée », différenciée du point de vue climatique en deux supercontinents, l'un au Nord (l’Euramérique ou Laurasie), l'autre au Sud (le Gondwana).

     

    Diaporama

    La tectonique des plaques est une théorie globale expliquant les orogènes et les différents phénomènes géologiques par les mouvements relatifs des plaques lithosphériques rigides se déplaçant sur l'asthénosphère plastique sous l'effet de courant de convection dans le manteau.

      

    La réunification des blocs continentaux coïncide avec la disparition de certains groupes d'invertébrés marins, parmi lesquels les trilobites et les graptolites (Procordé fossile du début du primaire).

    Au Mésozoïque, à la période jurassique, les continents commencèrent à s'éloigner l'un de l'autre, et de nouveaux océans se formèrent, dont l'océan Atlantique. Les fossiles viennent confirmer ces mouvements de dérive avec par exemple des fossiles de dinosaures dont des exemplaires se trouvent sur des continents séparés aujourd’hui.

    On ne pouvait pas comprendre comment ces animaux avaient réussi à traverser les océans pour occuper des îles isolées comme l'Australie, le mystère fut levé lorsqu'on établit qu'à l'époque où vivaient ces dinosaures, les masses continentales étaient réunies : ce groupe de reptiles avait donc pu peupler des zones du globe aussi éloignées aujourd'hui.

    Note sur les cartes : Sur les cartes en forme de mappemonde, les zones situées sur la face « cachée » du globe ont été rabattues. Les lignes en pointillé indiquent les emplacements des côtes de nos continents modernes.
    Les eaux peu profondes apparaissent en bleu clair, les eaux profondes en bleu foncé.

     

    Cambrien

    Il y a 542 millions d'années.

    Au cours des ères géologiques passées, la position géographique des continents et des océans a subi de continuelles variations. Sur la carte ci-dessous est reconstituée la disposition des continents durant la période cambrienne.

    Cambrien

    Les continents n'existaient pas comme nous les connaissons, mais formaient quatre masses isolées, séparées par des mers profondes, et correspondant à l'Europe, à l'Amérique du Nord, à l'Asie et à un bloc constitué par l'union de ce qui est maintenant l'Amérique du Sud, l'Afrique, l'Australie, l'Antarctique et l'Inde.

     

    Carbonifère

    Il y a 359 millions d'années.

    Du carbonifère supérieur au permien inférieur, il y a deux grands continents : L’Euramérique ou Laurasie et le Gondwana. Trois autres parties de terre constituent les prémices de l’Asie.

    Carbonifère

    Zoom image

    Durant la période carbonifère, l'Europe était unie à l'Amérique du Nord et les continents de l'hémisphère méridional formaient une seule masse séparée des autres continents, tandis que l'Asie était isolée.

    carbonifère

    La soudure de l'Asie et de l'Europe amena plus tard la formation de la chaîne de l'Oural.

     

    Permien

    Il y a 299 millions d'années.

    À la période permienne, il y a approximativement 299 millions d'années, les continents commencèrent à se rapprocher.

    permien

    Au permien supérieur, les continents étaient réunis en une masse unique appelée Pangée. Ce grand continent était entaillé à l'Est par un golfe océanique (mer primitive) baptisé Téthys.

    permien

    Zoom image

     

    Jurassique

    Il y a 200 millions d'années.

    Déjà au début de l'ère mésozoïque, voici à peu près 220 millions d'années, le continent unique, ou Pangée, commença à se disloquer.

    jurassique

    Au jurassique moyen, des couloirs maritimes se forment le long des côtes est de l’Afrique.

    jurassique

    Zoom image

    L’océan Atlantique apparaît et l’Amérique du Nord commence à se séparer de l’Europe.

    Crétacé

    Il y a 145 millions d’années

    Au crétacé inférieur, la mer s’est répandue autour de la pointe sud de l’Afrique. L’Amérique du Nord et du Sud se séparent.

    Des mers apparaissent au Nord et séparent l’Europe et l’Asie.
    L’Inde s’est détachée du Gondwana et commence son long périple vers le Nord.

    crétacé

    Zoom image

    Au crétacé supérieur, il y a deux blocs continentaux dans l’hémisphère Nord. L’un comprend l’Asie et la partie ouest de l’Amérique du Nord alors que l’autre regroupe l’Europe et la partie est de l’Amérique du Nord. Notre monde moderne commence à se dessiner.

    crétacé supérieur

    Zoom image

    Mais, les blocs continentaux vont se livrer à une bataille qui va changer la face du monde.
    Quand deux continents se rencontrent à la jonction de deux plaques, ils s'affrontent pour que l'une des deux plaques prenne le dessus.
    Si aucune des deux ne remporte le combat, il y a alors collision. L'une finit par chevaucher l'autre, qui ne s'enfonce pas dans le manteau pour y fondre.
    À l'endroit du contact, peut se former une chaîne montagneuse.

    Les Alpes, par exemple, sont nées de la collision entre l'Afrique et l'Europe. L'Himalaya est né quand la plaque indienne est remontée vers le Nord et a rencontré la plaque eurasienne.

    Sans la tectonique des plaques, il n'existerait pas de montagnes sur Terre.

     

    Éocène

    Il y a 55 millions d'années.

    Au cours de l'Éocène, après la dislocation du continent unique advenue au Mésozoïque, qui a entraîné l'ouverture de l'océan Atlantique, la disposition des continents est presque semblable à celle d'aujourd'hui.

    Eocène

    Toutefois, l'Antarctique est encore uni à l'Australie, tandis que l'Inde n'est pas encore venue au contact du continent eurasiatique.

    Eocène

    Zoom image

     

    Actuellement. Période de l’holocène

    La disposition actuelle des continents dérive fondamentalement des évènements survenus au cours de l'ère tertiaire.

    Il y a 3 millions d'années, au pliocène, l'isthme de Panama a fini par rattacher l'Amérique du Nord et du Sud.
    En parallèle, il a séparé les océans Atlantique et Pacifique.
    L'eau ne pouvant plus s'écouler à cet endroit, les courants océaniques ont été déviés. Cela a eu pour conséquence, un nouveau changement climatique. Quand la circulation des eaux chaudes à travers le globe est bouleversée, cela désorganise les schémas climatiques.
    La Terre a alors basculé dans une ère glaciaire.

    Position des continents actuels

    Position des continents aujourd'hui. Zoom carte . © dinosoria.com

    Le mouvement du bloc africain vers le nord et celui de l'Inde vers le nord-est, ainsi que leur soudure au bloc eurasiatique, ont donné lieu à ces plissements qui ont déterminé la formation des Alpes et de l'Himalaya.

    Dans le même temps, l'Australie elle aussi s'est déplacée vers le nord, pivotant sur elle-même jusqu'à occuper sa position actuelle.

    Actuellement, l'océan Atlantique tend encore à s'élargir, cependant que l'océan Pacifique tend lui, au contraire, à se rétrécir, à cause de l'avancée des deux Amériques et des deux arcs insulaires asiatiques.

    V.Battaglia (01.2004) M.à.J (22.06.2012)

     

    Histoire de la Terre:

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :