• Livres à Lire 2: Sacrifice avec extrait

     

    Livre du mois: Sacrifice

     


    La grande Joyce Carol Oates signe un roman puissant inspiré d’un fait réel.


    Par Monique Roy du magazine Châtelaine

     

     

    Livres à Lire 2:  Sacrifice avec extrait

     

    Un quartier noir d’une petite ville fictive du New Jersey, en 1987. Une mère éplorée cherche sa fille de 14 ans, disparue depuis trois jours. On retrouvera celle-ci dans une usine désaffectée, ligotée, le visage tuméfié. Elle accuse des «flics blancs» de l’avoir enlevée au sortir de l’école, séquestrée, violée et abandonnée dans cet endroit sordide. Transportée à l’hôpital, elle refuse de se faire examiner par un médecin blanc, mais consent finalement à s’entretenir avec une policière pourvu qu’elle soit noire. Cette dernière décèle des trous dans l’histoire…


    Les personnages

    Sybilla Frye, adolescente farouche entraînée dans des événements qui la dépassent. Ednetta Frye, mater dolorosa. Anis Schutt, beau-père de Sybilla, homme en colère. Ada Furst, professeure suppléante, qui découvre et sauve l’ado. Ines Iglesias, «Hispanique au teint clair», détective chargée de l’enquête. Marus Mudrik, pasteur, et son frère jumeau Byron, avocat des droits civiques. Imposteurs, ils lancent des croisades lucratives pour leur propre profit. Le Prince noir, «guerrier» du Royaume de l’islam.


    On aime

    La passion indignée de l’auteure. Son ironie mordante. Sa plume vive brossant un portrait des «sacrifiés»: familles aux prises avec le racisme, la pauvreté, la violence, la misogynie, jeunes sans avenir, femmes bloquées dans leur vie professionnelle à cause de la couleur de leur peau.

     

    Livres à Lire 2:  Sacrifice avec extrait

    Photo: Marion Ettlinger


    L’auteure

    Joyce Carol Oates est née en 1938 à Lockport, dans l’État de New York. En 1961, elle obtient une maîtrise en lettres et se marie avec Raymond Smith, professeur de littérature (décédé en 2008). Elle s’installe à Détroit, où les tensions raciales lui inspirent Eux (Them, 1969), couronné par le National Book Award. « Quoique se déroulant des années plus tard, Sacrifice est étroitement lié à Eux », écrit Joyce Carol Oates en dernière page de son roman. Professeure de création littéraire à l’Université de Princeton jusqu’en 2014, deux fois finaliste au Nobel, elle a publié plus de 70 titres – essais, nouvelles, théâtre, poésie –, récompensés par une pléthore de prix et de distinctions.


    Philippe Rey éditeur, traduction de Claude Seban, 384 pages

    Voici un extrait du livre

     

     

    Livres à Lire 2:  Sacrifice avec extrait

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 15:35

    Bonjour merci pour la visite et le commentaire

    très bel article et superbe blog passe un bon après midi amitié Patrick

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :