• Photos-Villes du Monde 2: Nantes, capitale verte de France + vidéo

     

    Nantes, capitale verte de France

     

    Par Léa Billon et Clio Bayle
     

    Découvrez ou redécouvrez Nantes, l'une des premières villes vertes de France. Plus de 100 000 arbres et une centaine de parcs, jardins et squares ponctuent le territoire.

    Découvrez le tout nouveau miroir d’eau de Nantes

    À l’instar des Bordelais, les Nantais ont aussi leur miroir d’eau situé face au Château-Mercœur.

    miroir d'eau de Nantes

    Avec ses 1 300 m2, le nouveau miroir d’eau nantais a tout pour séduire les petits comme les grands, surtout quand le thermomètre grimpe. D’autant que ce parallélogramme dans lequel se reflète le château est muni d’une trentaine de jets d’eaux verticaux dont la hauteur peut atteindre jusqu’à 1 m 50. Le miroir sera également équipé d’une fonction brumisateur.

    Le point d’orgue de la transformation du secteur Château-Mercœur

    10-miroir_nantes-fortier_0.jpg
    La volonté du maire, Johanna Roland, est de créer un poumon vert au cœur de la ville. Plusieurs dizaines d’arbres ont ainsi déjà été plantés dans le secteur et davantage devraient être installés prochainement. En 2014,  une aire de jeu a également vu le jour à proximité dont l’attraction phare est un grand dragon de bois réalisé par l’artiste japonais Kinya Maruyama.

    Le Jardin des plantes

    La jardin des plantesLe Jardin des plantes nantais est devenu une référence dans le monde entier, notamment pour sa collection de camélias unique en France.Labellisé « Jardin remarquable », il figure parmi les quatre grands jardins botaniques de France. D’une superficie de 7 hectares, il recense plus de 10 000 espèces vivantes, 800 m2 de serres et plus de 50 000 fleurs plantées chaque saison. 

    Claude Ponti, de retour à Nantes

    Les œuvres de Claude Ponti s'installent de nouveau à Nantes ! En 2013 et en 2014 déjà, l'illustrateur et auteur de littérature jeunesse avait enchanté le Jardin des Plantes grâce à des œuvres imaginatives comme un poussin en art topiaire et un banc géant.

    L'une des villes les plus vertes d'Europe

    En 2013, Nantes est devenue la première ville de l'Hexagone à recevoir le titre de Capitale Verte de l’Europe. Du jardin botanique à "la petite Amazonie", la cité recèle un patrimoine végétal varié (lire aussi : Nantes, la cité océane).

    Les installations de Claude Ponti

    Massif du poussin endormi

    Le massif du poussin endormi - Claude Ponti 2015.

     

    DormanronDormanron - Claude Ponti 2015.

    Les installations de 2013

    Le Jardin des Plantes

    Le banc - Claude Ponti 2013.

    Poussin de Claude PontiLe massif du poussin endormi - Claude Ponti 2013.

    Le Parc du Grand Blottereau

    parc_du_grand_blottereau_jardin_corean_c_jean-dominique_billaudweb.jpgLe jardin coréen du Parc du Grand Blottereau a été inauguré en septembre 2006 lors de la XIXe édition de la Folie des plantes. Appelé le jardin de « la colline de Suncheon » qui, avec son emprise d’un hectare, est devenu le plus grand jardin coréen d’Europe.

    Avec une superficie de 37,5 ha pour l'ensemble de la propriété (le parc à lui seul mesure 25 ha), le Grand Blottereau est le plus grand parc de la Ville. LCet espace vert est une invitation au voyage avec son jardin à la française, sa bananeraie et son jardin coréen (photo). Mais c’est aussi un parc exotique avec ses serres d’agronomie tropicale centenaires (lire aussi : Le Grand Blottereau, le diamant vert de Nantes). Propriété de Thomas Dobrée, grand négociant et armateur de Nantes, le parc a été légué à la ville en 1905.

    Le Jardin japonais de l’île de Versailles

    ile_de_versailles_jardin_japonnaisInauguré en septembre 1987, le Jardin de l’île de Versailles offre une forme de dépaysement et d’exotisme à la mode japonaise. La conception s’inspire des réalisations des architectes nippons et reconstitue un paysage de nature. Les érables et les pins sylvestres taillés en arbres nuages structurent le jardin. Les massifs de bambous viennent compléter cette ambiance asiatique. La floraison des azalées, rhododendrons, cerisiers et merisiers au printemps fait écho à ce qu'il se passe au même moment au Japon.

    La petite Amazonie

    petite_amazonie à NantesParticularité nantaise, la richesse du végétal ne se résume pas aux parcs et jardins. Au total 61 % du territoire métropolitain (52 336 ha) sont composés d’espaces naturels ou agricoles. Fait unique en zone urbaine, un marais de 17 ha, baptisé « la petite Amazonie » se trouve derrière la gare ferroviaire. Une flore et faune particulièrement diversifiées lui valent d’être classée zone naturelle « Natura 2000 ». Au total, les zones protégées à l’échelle européenne représentent 12,9 % du territoire Nantes Métropole.

    Les stations gourmandes

    stations_gourmandes à NantesDepuis 2012, chacun peut pique-niquer ou cueillir des fruits, légumes et herbes aromatiques dans ces vergers et potagers urbains. Les cultures agricoles, inattendues au cœur de la ville, incitent à redécouvrir les plantes qui nous nourrissent. Une invitation à s’installer sur une grande table pour faire une pause et déguster cerises, framboises, tomates ou prunes…

    Les lieux d’implantation des stations gourmandes

    • Station du verger : en centre-ville, à proximité directe de l’arrêt de tramway et Busway Duchesse Anne
    • Station Sous les pommiers: en centre-ville, dans la Cour du Château des ducs de Bretagne
    • Station Esplanade du Potager : en centre-ville, square Daviais
    • Station Mal’Alhambra : quartier Malakoff
    • Station Jamet : quartier Bellevue
    • Station La coulée fruitière : quartier Nantes Nord
    • Station Port-Boyer : quartier du Port-Boyer
    • Station Raimu : quartier du Breil
    • Station Vertais : quartier de l’Ile de Nantes, square Vertais
    • Station Confluence : quartier du Clos-Torreau.

    Le square château Mercoeur

    square_mercoeur_ville_de_nantesAvec l'installation au printemps 2014 d'un nouveau jardin de ville, l’espace château Mercoeur a connu une transformation complète : arbres remarquables, larges espaces engazonnés et massifs de plantes à fleurs. L’aire de jeu, à la fois ludique et poétique, accueille les enfants et leur famille. Kinya Maruyama, architecte et artiste japonais, y a fait naître un monstre marin libéré des sables : il a la tête d’un rhinocéros et le regard d’un dragon… Une invitation à l’imaginaire. À l'automne 2015, un miroir d’eau complètera ce nouvel espace urbain.

    Parc floral de la Beaujoire

    parc_floral_de_la_beaujoire_la_roseraieSitué sur la rive gauche de l’Erdre, rivière classée « grand site national » et plus belle rivière de France par François 1er, le Parc floral de la Beaujoire est accessible depuis le cœur de Nantes par une promenade au fil de l’eau de 6 km. Le Parc de la Beaujoire couvre une surface de 34 ha, dont 20 ha d’espaces verts pour le Parc des Expositions et 14 ha pour le Parc floral. Ce dernier comprend une magnifique roseraie (1600 variétés), plus de 400 Magnolias (370 variétés), un jardin d’iris, le jardin des bruyères, la rocaille de plantes vivaces, et des jeux pour enfants.

    Les jardins collectifs

    jardins_familiaux_du_clos_toreau_ville_de_nantesLa pratique citadine du jardinage est en vogue, et le succès des jardins partagés de Nantes fait écho à ce phénomène. Près d’un millier de parcelles sont actives aujourd’hui dans une vingtaine de sites. À Nantes, les jardins collectifs se caractérisent par leur situation, au cœur de la ville et dans tous les quartiers. 

    Opération "Ma rue en fleurs"

    operation_ma_rue_en_fleurs_ville_de_nantesNantes est passée d’une centaine de rues fleuries en 2013, à près de 900 en 2014.

    L’opération « Ma rue en fleurs » a d’abord été expérimentée en 2011 dans les quartiers Doulon-Bottière. Il s’agit, pour tous ceux qui le souhaitent, de contribuer au fleurissement et à l’embellissement de la ville en semant des graines près de chez eux. Plébiscitée par les habitants, elle a ensuite été généralisée à l’échelle de la ville en 2013. Les 2000 sachets de graines prévus en 2013 ont été distribués en une journée seulement et un réapprovisionnement a été nécessaire. Face à cet engouement, la ville de Nantes a décidé d’en faire une opération récurrente et d’augmenter la quantité de sachets de graines distribués. En 2015, la municipalité a fourni gratuitement 3000 sachets de graines aux Nantais qui souhaitaient participer.

    Parc de la Gaudinière

    parc_de_la_gaudiniere à NantesCe parc de 12,5 hectares est l’ancienne propriété d’une famille d’armateurs, les Chaurand. La conception paysagère de ce site remonte au XIXe siècle. Il a été réaménagé dans sa partie haute dans les années 1990. Aujourd’hui, il restitue une ambiance montagnarde et dégage une telle harmonie naturelle que les arbres exotiques présents (cyprès chauves, douglas, séquoias, chênes rouges d’Amérique...) paraissent appartenir à notre flore.

    A découvrir aussi

    L’arboretum du cimetière parc, le parc des Oblates, le parc de la Chantrerie, le parc de Procé,...

     

    Photos-Villes du Monde 2:  Nantes, capitale verte de France + vidéo

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :