•  

    Bons plans à Kingston

     

    Kingston est une ville à échelle humaine, enveloppée... (Photo Sylvie St-Jacques, collaboration spéciale)

     

    Kingston est une ville à échelle humaine, enveloppée d'un chic accueillant et chargée d'histoire.

     

    PHOTO SYLVIE ST-JACQUES, COLLABORATION SPÉCIALE

     
    SYLVIE ST-JACQUES

    Collaboration spéciale

    La Presse
     

    Kingston est une ville à échelle humaine, enveloppée d'un chic accueillant et chargée d'histoire. La présence du Collège militaire et de l'Université Queens lui confère une identité multiple, entre rigueur, classicisme anglo et bohème étudiante. Un court séjour suffit pour la découvrir.

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Kingston

    L'Island Belle nous fait voguer pendant 90 minutes sur le lac Ontario et dans les Mille-Îles du Saint-Laurent.

    PHOTO SYLVIE ST-JACQUES, COLLABORATION SPÉCIALE

     

    Pour prendre un bain d'histoire: Croisière sur l'Island Belle

    On se rend dans le petit centre-ville de Kingston pour monter à bord de l'Island Belle qui, 90 minutes durant, nous fait voguer sur le lac Ontario et dans les Mille-Îles du Saint-Laurent. Au fil de cette visite généreuse en détails historiques, on peut apercevoir Fort Henry (plus importante fortification à l'ouest de Québec), le Collège militaire de même que les îles Wolfe, Cedar, Simcoe et Milton. John A. Macdonald (le premier premier ministre du Canada) est le narrateur imaginaire de cette plongée dans le passé qui évoque entre autres l'époque de la prohibition au Québec et en Ontario, le rôle des loyalistes et la division territoriale des Grands Lacs entre les Britanniques et les Américains. Certes, le point de vue des Iroquois gagnerait à se déployer davantage, dans cet agréable bain d'histoire en des eaux clémentes et hospitalières. Billets à 30 $ pour les adultes et 15 $ pour les enfants.

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Kingston

     

    Le Grad Club est le repaire préféré des étudiants kingstoniens.

    PHOTO SYLVIE ST-JACQUES, COLLABORATION SPÉCIALE

     

    Pour prendre un verre: Grad Club

     

    Terrasse et grand balcon toujours bien peuplés d'étudiants et professeurs de l'Université Queens, sympathique déco déglinguée, beau menu de repas légers (incluant d'intéressantes options végés) et très convenable choix de bières artisanales vendues à prix non prohibitif, le Grad Club est le repaire préféré des universitaires et étudiants kingstoniens. Pas besoin de carte étudiante pour être admis dans ce convivial Grad Club qui occupe une belle vieille demeure victorienne en briques rouges. Si vous passez par cette institution de la rue Barrie un samedi soir, une visite du second étage s'impose, pour entendre les groupes de musique canadiens qui s'y produisent comme dans le confort de leur salon. En 2009, la CBC a même désigné l'établissement comme l'un des 10 meilleurs endroits pour écouter de la musique live au Canada.

    162, rue Barrie, Kingston

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Kingston


    Niché en plein centre-ville, le marché fermier de Kingston est une fête pour les sens qui rallie résidants et visiteurs tous les mardis, jeudis et samedis, d'avril à novembre.

    PHOTO SYLVIE ST-JACQUES, COLLABORATION SPÉCIALE

     

    Pour profiter des saveurs locales: Marché fermier de Kingston

    Des fabricants de savons artisanaux, des éleveurs d'agneaux, de boeufs, de porcs et de chèvres sans hormones, des étals de miels de fleurs sauvages, de savoureux bleuets sauvages, les légumes bios de Wilton, Ontario, les fromages au lait cru locaux, les fruits du Niagara, les tricots faits main... Niché en plein centre-ville, le marché fermier de Kingston est une fête pour les sens qui rallie résidants et visiteurs tous les mardis, jeudis et samedis, d'avril à novembre. On s'y arrête pour admirer ou faire des provisions, et on découvre l'amabilité des consciencieux foodies, artisans et agriculteurs bios ontariens.

    216, rue Ontario, Kingston

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Kingston


    Logé dans l'ancienne résidence du directeur du pénitencier de Kingston, le plus vieux du Canada, le Musée pénitentiaire est une porte ouverte fascinante sur la vie en prison.

    PHOTO SYLVIE ST-JACQUES, COLLABORATION SPÉCIALE

     

    Pour découvrir un pan sombre de la ville: Musée pénitentiaire du Canada

    Qui dit Kingston dit berceau du Service correctionnel canadien. Il est donc peu étonnant que l'un des musées les plus intéressants à visiter dans cette ville riche en offre muséale soit consacré à l'histoire des pénitenciers fédéraux. Logé dans l'ancienne résidence du directeur du pénitencier de Kingston, le plus vieux du Canada, le Musée pénitentiaire est une porte ouverte fascinante sur la vie en prison. Dans les huit salles d'exposition, on découvre de percutantes photographies de prisonniers, des systèmes de châtiment datant du XIXe siècle, des oeuvres d'artistes prisonniers, des inventions ingénieuses qui ont servi à des évasions ratées, etc. On apprend aussi que la CBC, dans les années 50, enregistrait une émission entre les murs de la prison de Kingston.

    555, rue King Ouest, Kingston

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Kingston


    Un sentier de 8 km longe le lac Ontario, là où naît le Saint-Laurent, à partir de la rue King jusqu'au parc Emma-Martin.

    PHOTO SYLVIE ST-JACQUES, COLLABORATION SPÉCIALE

     

    Pour une balade en nature: Longer le lac Ontario

    Même si Kingston n'a rien de très stressant comme milieu urbain, il fait bon prendre une pause contemplative et emprunter le sentier de 8 km qui longe le lac Ontario, là où naît le Saint-Laurent, à partir de la rue King jusqu'au parc Emma-Martin. La vue sur l'eau est époustouflante, l'atmosphère est sereine et les couchers de soleil, majestueux sur cette voie qui nous permet d'apercevoir (entre autres) le Musée maritime des Grands Lacs, l'hôtel de ville et le fort Frontenac. Un paradis pour marcheurs ou joggeurs.

     
     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Kingston


    Tant pour son architecture que pour sa situation géographique, sur les berges du lac Ontario, l'Isabel Bader Centre for Performing Arts (surnommé «The Isabel») vaut le déplacement.

    PHOTO SYLVIE ST-JACQUES, COLLABORATION SPÉCIALE

     

    Pour prendre un bain de culture: «The Isabel»

    Tant pour son architecture que sa situation géographique, sur les berges du lac Ontario, l'Isabel Bader Centre for Performing Arts (surnommé «The Isabel») vaut le déplacement. Logé sur le site de la Morton Brewery (bâtiment historique qui date de 1830), The Isabel est non seulement une salle de concert qui programme des spectacles symphoniques, jazz et autres, mais le centre héberge également quelques départements de l'Université Queens. Le café Juniper, avec sa terrasse bien nichée à l'arrière du bâtiment, offre une vue à couper le souffle et d'excellents cafés!

    390, rue King Ouest, Kingston

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Kingston

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Bons plans à Manhattan, au sud

    de la 14e

     

    L'Arlo Hotel, situé dans la rue Hudson, dans... (Photo Sarah Mongeau-Birkett, La Presse)

     

    L'Arlo Hotel, situé dans la rue Hudson, dans le secteur de Soho, est parfait pour un court séjour.

     

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

     
     

    Les New-Yorkais ont tendance de nommer chaque bout de quartier de leur ville adorée: Soho, Nolita, Greenwich Village, Lower East Side, East Village... Des secteurs  qui ont tous une identité propre. Pour l'Action de grâce, nous vous proposons  une escapade dans le Lower Manhattan, sans remonter au nord de la 14e Rue.

     

    Où se poser les pieds: Arlo Hotel

    L'Arlo Hotel, situé dans la rue Hudson, dans le secteur de Soho, est parfait pour un court séjour.

    Les chambres sont petites, mais très stylées; l'hôtel a opté pour la maximisation des espaces communs, avec un hall bien accueillant ainsi qu'une superbe terrasse sur le toit.

     

    En plus, la location de vélos est gratuite; fort pratique pour explorer le Lower Manhattan.

    231 Hudson Street, New York

    www.arlohotels.com/arlo-soho

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Manhattan, au sud de la 14e

    Le Russ and Daughters est un «jewish deli» à ne pas manquer.

    PHOTOS SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Pour prendre le brunch: Russ and Daughters

    Le plateau de saumon, le babka au chocolat... ce «jewish deli» est simplement délectable!

    En revanche, ne vous attendez pas à trouver des bagels «montréalais»; on est bien dans le royaume du bagel new-yorkais, plus charnu et moelleux!

    Une file d'attente est presque inévitable, mais ça en vaut absolument la peine.

    127 Orchard Street, New York

    www.russanddaughterscafe.com

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Manhattan, au sud de la 14e

     

    Les réalités de l'immigration new-yorkaise aux XIXe et XXe siècles sont merveilleusement présentées au Tenement Museum, dans le Lower East Side.

    PHOTOS SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE, ET KEIKO NIWA, LOWER EAST SIDE TENEMENT MUSEUM

     

    Incursion dans le passé de New York: Tenement Museum

    Les réalités de l'immigration new-yorkaise aux XIXe et XXe siècles sont merveilleusement présentées au Tenement Museum, dans le Lower East Side.

    Les guides posent des questions bien pertinentes qui incitent les visiteurs à réfléchir sur les enjeux d'immigration qui sont d'actualité aux États-Unis, tout en explorant les appartements reconstitués du 97 Orchard Street.

    L'édifice étant condamné pendant la moitié du XXe siècle, certaines portions du bâtiment sont restées intactes. Le visiteur peut donc observer les matériaux d'origine.

    103 Orchard Street, New York

    www.tenement.org

     
     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Manhattan, au sud de la 14e


    Le café Stumptown, à gauche, et le café Irving Farm Coffee Roasters, à droite.

    PHOTOS SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Pour prendre une pause-café: Stumptown et Irving Farm

    Pour la déco et, bien sûr, l'excellent café, une pause chez Stumptown, dans Greenwich Village, est de mise.

    Si vous vous trouvez dans le Lower East Side, le café Irving Farm Coffee Roasters, un producteur de café originaire de New York, est à quelques pas du Tenement Museum dans la rue Orchard.

    Stumptown: 30 West 8th Street, New York

    www.stumptowncoffee.com/locations/newyork/greenwich-village

    Irving Farm Coffee Roasters:  88 Orchard Street, New York

    irvingfarm.com

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Manhattan, au sud de la 14e


    La terrasse sur le toit de l'hôtel The Standard offre une vue incroyable sur le Lower Manhattan et le secteur financier («downtown»).

    PHOTOS SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Pour une vue incroyable: La terrasse du Standard

    La terrasse sur le toit de l'hôtel The Standard offre une vue incroyable sur le Lower Manhattan  et le secteur financier («downtown»).

    Arrivez tôt en après-midi pour trouver une place près de la barrière vitrée. Les cocktails sont délicieux, et la carte est longue et diversifiée.

    848 Washington Street, New York

    www.standardhotels.com/new-york/properties/high-line

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Manhattan, au sud de la 14e


    Le restaurant Dinnertable est caché derrière une porte secrète du bar Garret East.

    PHOTOS FOURNIES PAR DINNERTABLE

    Un repas en «secret»: Dinnertable

    Un peu désorientés, on arrive au bar Garret East et on se demande où peut bien se trouver le restaurant Dinnertable.

    Nous sommes pourtant à la bonne adresse dans l'East Village. Le «videur» remarque notre confusion et nous indique de nous rendre au fond du bar et d'appuyer sur un bouton du mur de droite.

    Une grosse porte coulissante s'ouvre: nous voilà arrivés au Dinnertable!

    À ne pas manquer, le hot-dog maison au miso (c'est la recette secrète de la mère du propriétaire), les carottes rôties avec trempette ranch au tofu et le tartare de boeuf.

    206 Avenue A, New York

    www.dinnertable.nyc

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Manhattan, au sud de la 14e


    Sous une mignonne façade rétro où brillent les néons se trouve le restaurant La Esquina, qui sert une cuisine mexicaine délicieuse et sans prétention.

    PHOTOS SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Pour un repas mexicain: La Esquina

    Sous une mignonne façade rétro où brillent les néons se trouve le restaurant La Esquina, qui sert une cuisine mexicaine délicieuse et sans prétention.

    La terrasse est parfaite pour du bon «people watching», mais on peut aussi manger dans le sous-sol secret - il suffit de le trouver!

    Les tacos aux crevettes, avec beurre à l'ail, et l'épi de maïs avec fromage queso fresco ont retenu l'attention de nos papilles.

    114 Kenmare Street, New York

    esquinanyc.com

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Manhattan, au sud de la 14e

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bons plans à Munich

     

    Munich vaut le détour à l'année.... (Photo Laura-Julie Perreault, La Presse)

    Munich vaut le détour à l'année.

    PHOTO LAURA-JULIE PERREAULT, LA PRESSE

     
     

    Plus grande fête folklorique au monde, l'Oktoberfest n'a plus besoin de présentation. Cette année, les célébrations battent leur plein jusqu'au 3 octobre. Mais que vous vous joigniez ou non aux 6 millions de festivaliers qui débarquent à Munich pour boire des litres de bière et dévorer des poulets rôtis, la capitale de la Bavière vaut le détour à l'année.

     

    Photos-Villes du monde 3:  Bons plans à Munich


    Le musée de l'Oktoberfest

    PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DU MUSÉE

     

    Pour tout savoir sur la bière: Le musée de l'Oktoberfest

    Oeuvre des moines, la bière est brassée à Munich depuis 500 ans. Et on célèbre l'Oktoberfest tous les ans de la mi-septembre au début d'octobre depuis 106 ans.

    Pas surprenant que le festival et la célèbre libation qu'on y associe méritent un musée, assorti d'une brasserie et de caveaux pour boire jusqu'à plus soif.

    On peut s'y rendre seul ou avec une visite guidée des brasseries en soirée (super pour les voyageurs solos).

    D'ailleurs, pendant l'Oktoberfest, l'entreprise Radius organise des visites guidées des festivités et réserve des places dans les tentes des brasseries les plus fréquentées. En prime, une bonne dose d'histoire et d'anecdotes.

    2, Streneckerstrasse, Munich

     

    Photos-Villes du monde 3:  Bons plans à Munich


    Les visites de la ville en bicyclette ont la cote.

    PHOTO LAURA-JULIE PERREAULT, LA PRESSE

     

    Pour explorer la ville comme un Munichois: Balade à vélo

    Munich - qui est sur un terrain plat - est une ville de vélos. Les véhicules à deux roues, qui peuvent rouler sur les trottoirs, sont manifestement en haut de la chaîne alimentaire dans la circulation bavaroise.

    Plusieurs hôtels en mettent d'ailleurs à la disposition de leurs clients. Les visites de la ville en bicyclette ont aussi la cote.

    En quatre heures, on a droit à un véritable survol de Munich, des principaux lieux historiques aux lieux de prédilection des surfeurs munichois, et à un déjeuner sous la tour chinoise du magnifique Jardin anglais.

     

    Photos-Villes du monde 3:  Bons plans à Munich


    Fromages, saucissons, vins régionaux, bretzels frais sortis du four, fruits et légumes: l'offre est grande au marché des victuailles.

    PHOTO LAURA-JULIE PERREAULT, LA PRESSE

     

    Pour faire le plein de produits régionaux: Le marché des victuailles

    Il y a mille occasions pour pique-niquer à Munich, notamment sur une des plages de la rive de l'Isar.

    Un des lieux préférés des Munichois, le Viktualienmarkt (ou marché des victuailles), en plein centre-ville, est le lieu tout indiqué: fromages, saucissons, vins régionaux, bretzels frais sortis du four, fruits et légumes se font concurrence sur les étals.

    On peut aussi manger et boire sur place.

     

    Photos-Villes du monde 3:  Bons plans à Munich


    La boutique Chez Angermeier

    PHOTO LAURA-JULIE PERREAULT, LA PRESSE

     

    Pour être vêtu comme un Bavarois: Lederhosen et dirndl

    Non, les lederhosen (l'habit masculin avec bermuda et bretelles) et les dirndl (robes bavaroises) ne sont pas des costumes d'Halloween.

    Les Bavarois les portent avec fierté pour l'Oktoberfest ou les grands événements. Et ils ont horreur des versions en polyester sexy vendues en ligne, nous dit-on.

    À Munich, il y a des dizaines d'endroits pour s'en procurer un, neuf ou d'occasion. Les prix peuvent être salés.

    Chez Angermeier, près du Viktualienmarkt, un dirndl peut facilement coûter 400 euros. Des entreprises louent aussi les habits traditionnels.

    Pour environ 49 euros par jour, l'entreprise Dirndly livrera tout le nécessaire directement à votre hôtel. Et rendez-vous chez Angermeier pour voir les plus beaux modèles.

    Chez Angermeier: 10, Rosental

     

    Photos-Villes du monde 3:  Bons plans à Munich

    Le Bar à Vin Grapes

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DU RESTAURANT

     

    Pour se sauver de la bière: Le bar à vin Grapes

    Malgré l'omniprésence des six grandes brasseries munichoises, il n'y a pas que de la bière à Munich. Le sud de l'Allemagne et l'Autriche voisine produisent des vins d'exception.

    Pour se délecter d'un riesling brut bien pétillant, on fait un arrêt au bar à vin Grapes, tenu par deux jeunes sommeliers autrichiens dans la vingtaine.

    Le menu, concocté à base de produits régionaux, dont la truite saumonée, les chanterelles et les charcuteries, a été conçu pour laisser briller les vins.

    8, Ledererstrasse, Munich

     

    Photos-Villes du monde 3:  Bons plans à Munich


    Le Centre de documentation de Munich pour l'histoire du national-socialisme.

    PHOTO LAURA-JULIE PERREAULT, LA PRESSE

     

    Pour ne pas oublier: Le Centre du national-socialisme

    Si Munich est célèbre pour son Oktoberfest, il l'est aussi pour un pan beaucoup moins reluisant de son histoire. C'est ici que le national-socialisme a fait son nid et c'est ici qu'Hitler a établi les dirigeants du Parti nazi. Aujourd'hui, Munich ne se met pas la tête dans le sable.

    En 2015, la ville a ouvert le Centre de documentation de Munich pour l'histoire du national-socialisme dans un édifice tout blanc qui détonne et brise l'harmonie architecturale de la ville, l'objectif étant de rappeler en permanence aux Munichois le rôle de la ville et de ses habitants dans une tragédie qui a fait des millions de morts en Europe.

    34, Brienner Strasse, Munich

     

    Photos-Villes du monde 3:  Bons plans à Munich

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Et pourquoi pas Legoland?

     

    L'entrée principale de Legoland... (Photo tirée du site de Legoland)

    L'entrée principale de Legoland

    PHOTO TIRÉE DU SITE DE LEGOLAND

     
     

    (CARLSBAD) Vous avez enfin cédé aux demandes insistantes. Le prochain voyage en famille sera dans un parc d'attractions. Si vous mettez le cap sur la Californie, bien sûr, il y a Disneyland, à Anaheim. Or, si vos enfants ont entre 5 et 12 ans, Legoland California Resort, à Carlsbad, près de San Diego, pourrait aussi fort bien faire leur bonheur.

     

    La sortie du film The LEGO Ninjago Movie est une belle occasion de visiter (ou de revisiter) Legoland Califonia Resort, qui a ouvert ses portes en 1999. L'endroit propose 10 environnements distincts à ses visiteurs. Deux parcs aquatiques et un aquarium peuvent également agrémenter le séjour. Ce dernier, appelé Sea Life, est d'ailleurs très similaire à celui de Québec.

     

    En déambulant dans les différents mondes de Legoland, un sentiment de familiarité nous envahit. Les chevaliers de Castle Hill, les marins de Pirate Shores, les animaux d'Explorer Island... Ils sont tous là! Entièrement construits en blocs Lego, comme à la maison, mais en beaucoup plus gros.

     

    Ces personnages jaunes nous invitent à entrer dans les nombreux manèges du parc, qui s'adressent principalement aux tout-petits. À titre d'exemple, la montagne russe Coastersaurus, l'une des quatre du parc, est moins intense que toutes celles de La Ronde.

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Et pourquoi pas Legoland?

    Fun Town est l'endroit tout indiqué pour les tout-petits à Legoland.

    PHOTO TIRÉE DU SITE DE LEGOLAND

     

    Des millions de blocs

    À Legoland, les structures de petits blocs colorés sont évidemment à l'honneur. Une bonne partie du parc est consacrée à Miniland USA, une reproduction à l'échelle de plusieurs villes américaines, dont New York, San Francisco, Las Vegas et La Nouvelle-Orléans. 

     

    Les parents seront impressionnés par le réalisme des constructions, tandis que les petits personnages et les véhicules qui se déplacent dans les métropoles réduites amuseront certainement leurs gamins. Un peu plus loin, des scènes de tous les films de la série Star Wars sont reproduites en Lego. 

     

    Pour les tout-petits, Fun Town est l'endroit tout indiqué. C'est là qu'ils pourront courir et grimper dans l'aire de jeu, résoudre la quête de l'Adventurer's Club ainsi que conduire voiture, bateau et hélicoptère. Il y a également des stations de jeu plus éducatif, comme la construction d'une embarcation qui doit parcourir un circuit aquatique. Notons aussi que partout dans le parc, des blocs Lego sont mis à la disposition de tous.

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Et pourquoi pas Legoland?

    La montagne russe Coastersaurus

    PHOTO TIRÉE DU SITE DE LEGOLAND

     

    Manger et dormir

    Pas moins de 15 restaurants - mais aucune chaîne - pourront vous sustenter à Legoland. Évidemment, l'offre de pizzas, burgers et hot-dogs est grande, mais ne s'y limite pas. Des options plus santé (soupes et salade) ainsi que plus originales, comme des sandwichs vietnamiens et des nouilles teriyaki, sont aussi offertes. 

     

    Il est possible de séjourner sur les lieux dans le très coloré Legoland Resort Hotel. Chaque chambre est décorée selon un thème de la série Lego: Ninjago, Friends, Pirate... Une belle surprise se cache à l'intérieur du coffre-fort près de la porte. Il ne reste qu'à trouver la combinaison pour l'ouvrir. Pour ceux qui veulent vivre à l'époque médiévale, le Castel Hotel ouvrira en mai 2018. L'expérience sous-marine Deep Sea Adventure débutera également l'an prochain.

     

    Bon à savoir

    À titre de comparaison, le prix d'un billet d'entrée pour Legoland est légèrement moins élevé que celui pour Disneyland. Une journée suffit amplement pour faire un tour complet du parc de Carlsbad.

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Et pourquoi pas Legoland?

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bons plans à Grenade

     

    Dans la langue, la gastronomie, l'architecture, la décoration... (Photo Michel Augendre, collaboration spéciale)

     

    Dans la langue, la gastronomie, l'architecture, la décoration et la musique, on perçoit partout à Grenade les cinq siècles d'occupation arabe qui ont marqué l'histoire de l'Espagne.

    PHOTO MICHEL AUGENDRE, COLLABORATION SPÉCIALE

     
    BÉATRICE LEPROUX

    Collaboration spéciale

    La Presse
     

    Au pied de la citadelle, dans le dernier bastion musulman d'Andalousie et désormais grand rendez-vous étudiant, les cultures maure, juive et chrétienne façonnent encore l'âme de Grenade.

     

    Avant de commencer sa visite: Petit aperçu historique 

    Grenade est une ville unique en son genre. Et c'est pourquoi elle mérite d'être visitée. Dans la langue, la gastronomie, l'architecture, la décoration et la musique, on perçoit partout ici les cinq siècles d'occupation arabe qui ont marqué l'histoire de l'Espagne. C'est au VIIIe siècle que les premiers Berbères conquirent le sud de l'Espagne. À partir du XIe siècle, l'Andalousie vit déferler une arrivée massive d'Arabes. Elle devint en Europe le centre de la civilisation musulmane et arabe, dont Grenade fut un brillant foyer de la culture islamique. Au XIIIe siècle, les chrétiens espagnols reprirent les califats de Cordoue, Jaén, Séville, Jerez et Cadix (1250). Seul subsista le royaume de Grenade qui connut pendant deux siècles son âge d'or.

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Grenade


    L'Alhambra

    PHOTO MICHEL AUGENDRE, COLLABORATION SPÉCIALE

    Une journée auprès des sultans: Visite de l'Alhambra 

     

    Majestueuse, l'Alhambra, de son vrai nom al-Hamra, «la Rouge» en raison de la teinte que prennent ses pierres au soleil couchant, domine la ville: palais, fontaines, jardins fleuris de lauriers, de roses et d'espèces anciennes, et son Generalife, résidence d'été des sultans ont été créés à partir de 1238. Au-delà de la pierre ocre ciselée de ses remparts s'élève à l'horizon le plus haut massif espagnol, la Sierra Nevada (3478 m). Il est doux d'y revenir la nuit, quand les éclairages jouent entre stucs finement ciselés, bois de cèdre et marbre sculpté et que les petites sources bruissent dans les patios.

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Grenade


    PHOTO MICHEL AUGENDRE, COLLABORATION SPÉCIALE

    Pour se perdre en ville: Balade dans Albaicin 

    Juste en face de l'Alhambra, la colline de l'Albaycin déroule ses ruelles sinueuses - les Grenadins eux-mêmes s'y perdent - bordées de murs blanchis à la chaux. Nommé d'après l'arabe dialectal al-ba'isîn, «les misérables», le quartier le plus ancien de Grenade était à l'époque de la dynastie Nasride peuplé de musulmans démunis qui fuyaient la Reconquête espagnole. Il abrita aussi les artisans de la forteresse. Y cohabitent aujourd'hui les plus pauvres - sans moyens pour louer ailleurs - et les plus riches, propriétaires et locataires de «carmens» rénovés, demeures somptueuses ombragées de treilles.

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Grenade


    La chapelle Royale

    PHOTO MICHEL AUGENDRE, COLLABORATION SPÉCIALE

    Pendre la mesure de la «Reconquête»: Visite à la chapelle Royale

    Isabelle de Castille et Ferdinand II d'Aragon doivent leur titre unique de Rois Catholiques au pape pour avoir achevé la Reconquista et chassé les derniers musulmans d'Europe en 1492. Meneuse d'une inquisition implacable, mais aussi garante des expéditions de Christophe Colomb, Isabelle la Catholique repose dans la chapelle Royale, oeuvre majeure de gothique espagnol (XVIe siècle) adossée à la cathédrale bâtie en lieu et place d'une mosquée. Plus de cinq siècles plus tard, les volontés de la reine fanatique sont toujours observées: messe quotidienne et cierge allumé 24 heures sur 24.

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Grenade


    Une communauté de Gitans vivant derrière l'Albaicin offre des spectacles de flamenco.

    PHOTO MICHEL AUGENDRE, COLLABORATION SPÉCIALE

    À la rencontre des Gitans: Le flamenco de Sacromonte 

    Juste derrière Albaicin, une communauté de Gitans vit dans des habitations semi-troglodytiques. Au service des nobles pour les entreprises guerrières, les travaux de forge et le dressage des bêtes de somme, ils furent persécutés au XVIIIe siècle pour le refus de se sédentariser et de s'assimiler. La découverte de la relique d'un évêque fit de leur refuge un lieu de pèlerinage. Au XIXe siècle, les Gitans offrirent des spectacles de flamenco aux pèlerins et maintenant aux touristes. Leur communauté - très fermée - s'est beaucoup réduite et le lieu a perdu de son authenticité. On se laisse néanmoins prendre au tourbillon des robes à volants, par les talons qui claquent et par ces voix perchées qui se cassent dans une plainte.

     

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Grenade


    Grenade attire chaque année 60 000 étudiants.

    PHOTO MICHEL AUGENDRE, COLLABORATION SPÉCIALE

    Trouver les bonnes adresses: Sur la trace des étudiants

    Fameuse pour sa situation géographique idéale, sa gastronomie et son art de vivre, Grenade attire chaque année 60 000 étudiants (sur 300 000 habitants intra-muros). Ils hantent les petits bars à thé en bas d'Albaicin et les nombreux comptoirs à tapas du centre ou les bistrots qui servent une cuisine de montagne, à base de charcuterie, de fèves ou de haricots. Les gourmands font le détour indispensable par le glacier Los Italianos. Depuis 1936 cette institution propose un festival de parfums bios et une spécialité, la cassata, une tranche de glace vanille-chocolat-fraise avec noisettes et fruits confits. Et les indolents s'abandonnent aux bassins et au massage traditionnel du hammam al Ándalus, reconstitué à l'emplacement des anciens bains maures.

     

    Photos-Villes du Monde 3:  Bons plans à Grenade

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique