• Poésie 2.... Ses mains.

     

                Ses mains.

     

    Ses mains étaient si grande
    qu'elles savaient retenir l'eau
    qui coulait de la montagne,
    elles étaient comme un étau.

     Ses mains devenaient plumes
    pour mieux frôler ma joue,
    douces, soyeuses, légères et brunes
    qui m'apportaient un jour plus doux.

     Ses mains se faisaient sages
    quand elles lisaient sereinement
    du livre-vie toutes les pages,
    jour après jour, comme un roman.

    Ses mains étaient bouteilles
    qui souvent me faisaient boire,
    encore plus fraîches que la treille
    quand elle frémit au vent du soir.

    Ses mains étaient bien belles
    quand elles pouvaient montrer du doigt,
    cette terre fière et rebelle
    que lui seul apprivoisa.

    Ses mains se faisaient folles
    pour mieux jouer avec le vent,
    elles étaient vivant symbole,
    le fer courant vers son aimant.

    Ses mains étaient papier
    qui savaient, si tendrement
    envelopper mon être tout entier,
    loin des bruits et des tourments.

     

    Ses mains étaient si brunes
    qu'auprès d'elles, le grand soleil
    était plus pâle que la lune,
    pourtant dorée, rond fruit vermeil.

    Ses mains étaient ma joie
    lorsque seules, elles restaient
    des heures-années auprès de moi,
    sans remuer, pour mieux parler.

    Ses mains étaient si lisses
    qu'elles glissaient au sein des flots,
    telles une voile que l'on hisse,
    fièrement, comme un drapeau.

    Ses mains étaient bien nues
    lorsque seules, elles pleuraient
    sur ce qu'elles n'ont pas eu
    et que j'aurais pu leur donner.

    Ses mains étaient merveilles
    pour donner même aux oiseaux
    le vert de l'eau, le bleu du ciel,
    la terre entière comme un cadeau.

    Ses mains étaient si fortes
    qu'elles priaient toujours debout,
    mais, aujourd'hui elles sont mortes,
    et c'est mon coeur qui est à genoux.

    Colette Roux.

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :