• Poésie: l'Automne de Jean Glauzy

     

     

    l'Automne.

     

    Poésie:  l'Automne de Jean Glauzy

     

     

    Voici l'automne, et je m'étonne,

     

    Que les arbres de mon jardin,

     

    Pleurent feuilles soir et matin.

     

    Q'elles soient marron, jaunes ou rouges,

     

    Au moindre souffle d'air, elles bougent,

     

    Et s'arrachent au premier vent,

     

    Qui les emporte méchamment.

     

    Pas la peine d'être aussi belles,

     

    Pour ne pas rester éternelles.

     

     

    Jean Glauzy.

    Pin It

  • Commentaires

    2
    Feyza
    Vendredi 20 Octobre à 07:55
    J aime trop cette poésie
      • Vendredi 20 Octobre à 11:23

        de votre bon commentaire Feyza

        et de votre visite sur mon blog.

        Je vous souhaite une bonne journée

        et gros bisous de

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :