• Reproduction du scorpion

       

    Reproduction du scorpion

    Le scorpion est un animal craint. Venimeux et cannibales, les scorpions ont tendance à susciter de vives réactions de répulsion. Pourtant, contre toute attente, la femelle est une excellente mère.
    La période de reproduction est particulièrement fascinante. En effet, durant la saison des amours, le scorpion se transforme en danseur mondain.

    La parade nuptiale

    Quand un mâle est sur le territoire d’une femelle, il détecte les phéromones de sa partenaire grâce à ses pectines.
    Les pectines se situent sur le deuxième segment du mesosoma. Ce sont des organes sensoriels qui ressemblent à des peignes.
    Les pectines permettent à l’animal de sentir les vibrations du sol et de reconnaître son environnement.
    Chez le mâle, elles sont plus larges et comportent plus de dents.
    Ces « récepteurs chimiques » sont donc essentiels pour la reproduction.

    Centruroides hentzi

    Centruroides hentzi femelle et ses petits. By Smccann

    Les premiers échanges entre les deux partenaires peuvent être brutaux. La femelle peut piquer le mâle et le tuer.
    Inversement, le mâle pique parfois la femelle pour la calmer. Il lui injecte alors une petite quantité de venin qui sert en quelque sorte d’anesthésiant.

    Femelle scorpion et ses petits

    Femelle scorpion et ses petits. By Mjb7g

    C’est en général, à la tombée de la nuit, que les accouplements s’effectuent. Le couple se fait face à face et le mâle saisit les pédipalpes de la femelle afin de la guider.
    Il l’entraîne alors dans une danse circulaire appelée la « promenade à deux ».

    Cette chorégraphie, entrecoupée de haltes, peut durer environ cinq minutes à plus d’une heure.
    Pendant la danse nuptiale, le mâle recherche avec ses pectines une surface plate et lisse afin d’y déposer son spermatophore. La « promenade à deux » sert donc au mâle à trouver un terrain idéal pour la procréation.

    Video Parade nuptiale et accouplement de Pandinus imperator

    Le spermatophore se présente sous la forme d’un bâtonnet qui contient les spermatozoïdes.

    Le mâle doit guider la femelle afin qu’elle se place au-dessus du spermatophore dont une extrémité est équipée d’une sorte de ressort qui sert à injecter le sperme par l’opercule génital de la femelle.

    Pandinus imperator

    Pandinus imperator femelle. By Alvaro Rodriguez

    Il n’y a donc pas véritablement accouplement mais plutôt fécondation.

    L’accouplement peut parfois se finir en drame. Environ 40% des femelles dévorent leur conjoint à la fin de la fécondation.

    Maternage zélé

    Les scorpions sont ovovivipares ou vivipares. Dans le premier cas, les œufs riches d’une réserve de vitellus se développent au sein du ventre maternel. On parle alors d’espèces apoïkogéniques.

    Chez les espèces vivipares ou katoïkogéniques, les embryons sont nourris directement par la mère.

    Selon les espèces, la gestation peut varier de 2 mois à 22 mois. Chez certaines espèces, la femelle peut conserver le sperme pendant plusieurs mois, voire plusieurs années en attendant des conditions favorables.

    Le temps de gestation dépend de nombreux facteurs : température, humidité, nourriture, stress pour les espèces captives).

    Les bébés scorpions sont appelés pullus. Sans défense, ils se réfugient sur le dos de leur mère. Leur nombre est très variable en fonction des espèces : de 10 à plus de 100.

    Pullus

    Zoom sur les Pullus d'un Pandinus imperator. By Alvaro Rodriguez

    Les pullus stade I ont un exosquelette immature de couleur claire. Les femelles transportent leurs petits et les défendent contre les prédateurs.

    Ce stade dure entre 5 et 25 jours.

    Le stade II débute après la première mue ou exuviation. Les pullus quittent alors le dos de leur mère et s’enhardissent.

    Le nombre de mues varie de 4 à 9 jusqu’à ce que l’individu atteigne sa maturité sexuelle, entre un et trois ans.

    Un scorpion vit en moyenne entre deux et six ans en liberté. En captivité, la longévité est plus longue, surtout pour les femelles, et peut atteindre 10 ans.

    V.Battaglia (05.2008)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :