•  

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •    

    Mamba noir

    Le Mamba Noir (Dendroaspis polylepis) est très répandu dans toute la moitié sud de l’Afrique. Le mamba noir apprécie particulièrement les zones boisées et les zones rocheuses.
    Long de plus de 4 m, ce serpent est le plus long serpent venimeux d’Afrique.

    Portrait de Dendroaspis polylepis

    Un naturaliste affirme avoir chronométré un spécimen à 32 km/h ! Sa vitesse normale est d’environ 12 km/h et la vitesse de pointe officielle est de 23 km/h. Il évolue avec une rapidité incroyable dans les arbres bien qu’il soit plutôt terrestre. Il est d'ailleurs réputé pour être le serpent le plus rapide du monde.

    Mamba noir

    Mamba Noir (Dendroaspis polylepis). © dinosoria.com

    Le mamba noir peut mesurer jusqu'à 4,30 m de long. Malgré son nom, sa livrée est très rarement noire. Généralement, elle est plutôt gris olivâtre ou brun moucheté. L'aspect est satiné. L'intérieur de la bouche est la seule partie noire de l'animal.

    En posture de défense, il gonfle le cou et la partie antérieure du corps, tout en émettant un sifflement.

    Mamba noir. Dendroaspis polylepis

    Gueule grande ouverte d'un mamba noir. © dinosoria.com

    C’est un serpent sédentaire qui aime rester sur un territoire très délimité. Il apprécie la végétation herbacée et les buissons d’Afrique.
    Son gîte préféré est le terrier d’un autre animal.

    Diurne, c'est un serpent qui grimpe aux arbres pour se réchauffer ou chercher des proies.

    Dendroaspis polylepis

    Ce mamba noir a repéré une proie dans un arbre. © dinosoria.com

    Vis-à-vis de l’homme, il attaque très rarement et seulement quand il se sent en danger. La plupart des morsures interviennent lorsqu’un intrus se place entre lui et son refuge. Les effets de son venin provoquent une paralysie respiratoire. La morsure entraîne la mort en quelques minutes ou quelques heures selon l’individu.

    Dendroaspis polylepis

    La morsure du Mamba noir est mortelle pour l'homme. © dinosoria.com

    En Afrique centrale, il existe des sérums polyvalents destinés aux serpents venimeux comme la vipère heurtante, le cobra à cou noir et le mamba noir.

    Techniques de chasse

    Le Mamba noir repère ses proies à la vue. Pour chasser, il dresse sa tête très haut pour surveiller le périmètre.

    Mamba noir à l'affût

    Mamba noir à l'affût. © dinosoria.com

    Une fois sa victime localisée, il fonce droit sur elle. Il lui flanque alors un coup de crochets latéral à plusieurs reprises.
    Il apprécie les oiseaux, les rongeurs, les écureuils ou les lézards. Il ne dédaigne pas à l’occasion des œufs voire ses semblables. On a pu observer un mamba noir de seulement 2,90 m avaler un cobra noir et blanc.

    Il possède une grande capacité de digestion, facilitée par la puissance de son venin. Il peut digérer un gros rongeur en moins d'une heure.

    Extrêmement venimeux, il tue ses proies à l'aide d'un neurotoxique. Chez l'homme, ce neurotoxique peut provoquer la mort par asphyxie.

    Mamba noir qui avale une proie

    Mamba noir qui avale une proie. © dinosoria.com

    Mais, malgré son venin très toxique, le mamba noir a, lui aussi, ses prédateurs. Les phacochères s’attaquent à tous les serpents qu’ils peuvent rencontrer y compris au mamba noir. Le taux de mortalité chez les jeunes est assez important car les prédateurs ne manquent pas.

    Reproduction

    L’accouplement est souvent précédé de combats rituels entre prétendants. Il n’est pas rare de voir 2 ou 3 mâles s’affronter pour une femelle. Ils s’enroulent les uns autour des autres en dressant leurs têtes pour impressionner leurs rivaux.

    L’accouplement peut durer plusieurs heures. Les partenaires enlacent leurs queues pour former une tresse. La femelle pond de 12 à 14 œufs au bout d’une incubation de 120 à 130 jours.
    A la naissance, les petits sont verdâtres et mesurent 40 à 60 cm.

    Dendroaspis polylepis

    Dendroaspis polylepis. © dinosoria.com

    Leur longévité est d'environ 20 ans.

    Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes. Elapidae. Dendroaspis

    V.Battaglia (02.2004) M.à.J 08.2009

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    10 images de Reptiles

     

    Pin It

    votre commentaire
  •    

    Cobra royal

    Roi incontesté des forêts de l’Inde, le Cobra Royal (Ophiophagus hannah) est le plus grand serpent venimeux du monde. Sa meilleure arme ? Son venin particulièrement mortel. Aucun animal, même l'éléphant, ne prend le risque de rester sur le passage du cobra royal.

    Ce serpent a bien mérité son nom de King Cobra.

     

    Portrait du Cobra Royal

    Tôt le matin, le cobra royal part explorer ses terres. Comme tous les serpents, le cobra est sourd. Par contre, il est attentif au moindre mouvement. Les forêts tropicales humides regorgent de vie et les proies ne manquent pas. Même l’éléphant craint le cobra royal. Une seule morsure le tuerait.
    Mais en fait, les autres occupants de ces forêts courent peu de risques. Le cobra royal ne mange que d’autres serpents et n’attaque des mammifères ou l’homme que quand il se sent en danger.

    Cobra royal

    Cobra royal. © dinosoria.com (Elmwood Park Zoo, Norristown, PA)

    Le cobra royal est également très myope et il ne voit les silhouettes que quand elles bougent. De plus, sa vue est limitée au noir et blanc.

    Cobra royal

    Cobra royal qui inspecte son domaine. © dinosoria.com (Elmwood Park Zoo, Norristown, PA. 2001)

    Heureusement, il possède une langue qui est son organe sensoriel le plus performant. Elle recueille des molécules aussitôt analysées par un organe récepteur.
    Le cerveau traduit l’information : obstacles, proies, cours d’eau ….

    Cobra royal

    Le cobra royal est un excellent nageur.© dinosoria.com (Kadoorie Farm. 2000)

    Un cobra royal peut vivre entre 30 et 40 ans. Les plus grands spécimens mesurent près de 6 m de long.

    Vidéo cobra royal albinos

    La mue du cobra

    Deux semaines avant la mue, sa peau commence à le gêner, à devenir trop petite.

    Cobra royal qui va muer

    Cobra royal qui va muer. © dinosoria.com (Elmwood Park Zoo, Norristown, PA)

    Pendant la période qui précède la mue, le cobra jeûne et est très vulnérable. Il se protège en se cachant dans un terrier. Il y restera une dizaine de jours.
    Ses yeux se voilent par les sécrétions cutanées qui aident les deux peaux à se séparer l’une de l’autre.

    Cobra royal qui mue

    Les yeux blanchâtres annoncent une mue imminente. © dinosoria.com (Elmwood Park Zoo, Norristown, PA)

    Quand le voile opaque sur ses yeux disparaît, c’est que sa nouvelle peau est prête. Il peut alors se débarrasser du fourreau étriqué ce qui exige les plus folles contorsions.
    Pas un millimètre de son corps n’échappe à cette remise à neuf, ni ses dents, ni ses crochets venimeux, ni le bout de sa langue.

    Cobra royal en train de muer

    La mue donne un air comique à ce cobra royal. © dinosoria.com (Elmwood Park Zoo, Norristown, PA)

    A chaque mue, quatre à cinq fois par an, il gagne quelques centimètres.

    Video mue du cobra royal

    Techniques de chasse

    Bien calé sur une branche, le cobra royal attend patiemment qu’une proie passe à sa portée.

    Cobra royal

    Le cobra royal s'installe sur une branche pour chasser à l'affût. © dinosoria.com (Kadoorie Farm)

    Du haut de son perchoir, il observe chaque mouvement. Dès qu’un serpent approche, il descend en silence et se glisse près de sa victime. Une seule morsure suffit pour paralyser en quelques minutes sa proie.

    Cobra royal qui attaque un serpent

    Le cobra royal ne se nourrit que de serpents. © dinosoria.com (Bronx Zoo)

    Le cœur s’arrête de battre et les poumons ne fonctionnent plus. Le venin a également pour effet de dissoudre les chaires.

    Danse pré nuptiale du cobra royal

    Au début de la saison sèche commence la période des amours. Le plus extraordinaire est l’affrontement qui se déroule entre les différents prétendants. Quand deux mâles se rencontrent, une danse rituelle a lieu.

    Combat rituel entre deux cobras royaux

    Combat rituel entre deux cobras royaux. © dinosoria.com (Kadoorie Farm)

    Il n’y a pas de combat. Les deux rivaux font une sorte de ballet et le vainqueur est celui qui oblige l’autre à toucher le sol avec sa tête.
    Le vainqueur peut alors s’accoupler.

    Reproduction du cobra

    L’acte d’accouplement peut durer 2 à 3 heures. La femelle cobra pond ses œufs au moment de la mousson, en juillet. Pour éclore, les œufs ont besoin de chaleur et d’humidité. La femelle aménage un nid avec des feuilles de bambous.

    Femelle cobra royal sur son nid

    Femelle cobra royal qui veille sur son nid. © dinosoria.com (Kadoorie Farm)

    C’est le seul serpent qui construit un nid. C’est un véritable exploit physique pour un animal ne possédant pas de bras.
    Elle pond en moyenne une quinzaine d’œufs et veille sur eux pendant 2 mois sans manger. La mangouste raffole des œufs de cobra et c’est le seul animal capable d’affronter le souverain de l’Inde avec une telle témérité.

    Oeufs de cobra royal

    Oeufs de cobra royal. © dinosoria.com (Kadoorie Farm)

    Mais, le pire ennemi des œufs sont les sangsues qui émergent de la terre par milliers en cette période. Contre eux, le cobra royal ne peut rien.
    La femelle n’attend pas que les serpenteaux cassent leur coquille à l’aide de la minuscule dent dont ils sont pourvus ; en effet, après deux mois de jeûne, elle risquerait de les dévorer.

    Nouveau-né cobre royal

    Nouveau-né cobre royal. © dinosoria.com (Kadoorie Farm)

    A leur naissance, les serpenteaux mesurent 30 cm de long. Au bout d’une semaine, la première mue s’effectue.

    Jeune cobra royal

    Jeune cobra royal. © dinosoria.com (Kadoorie Farm)

    Il y en aura une par mois pendant la première année.
    A 10 ans, le serpenteau mesurera 4 à 5 m de long et deviendra le roi de la jungle.

    Vidéo Cobra Royal

    Habitat menacé

    En Inde du Sud, les cultures ne cessent de progresser et prennent le pas sur la jungle. Le territoire des cobras royaux est empiété de plusieurs centaines d’hectares chaque année.

    Un cobra royal a trouvé refuge dans une salle de bain

    Très farouche, le cobra royal reste en principe dans la jungle mais au rythme du déboisement actuel, la confrontation avec l’homme risque de devenir fréquente.

    Cobra royal

    Le cobra royal est menacé par le déboisement. © dinosoria.com (Elmwood Park Zoo, Norristown, PA)

    Quand on sait, qu'avec un seul jet, ce serpent produit suffisamment de venin pour tuer une centaine de personnes, on peut craindre de nombreux accidents dans les prochaines années.

    Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes . Elapidae. Ophiophagus

    V.Battaglia (03.2004) M.à.J 06.2007

    Pin It

    2 commentaires
  •   

    Cobra de mer

    Parmi les serpents marins, la dose fatale de venin du cobra de mer (Laticauda colubrina), dit aussi tricot rayé commun, est de 1,5 mg. Le reptile produisant de 10 à 15 mg de venin, chaque morsure peut tuer jusqu'à dix personnes, ce qui en fait potentiellement l'une des créatures les plus mortelles du monde.

     

    Les serpents marins

    Les serpents marins sont également appelés serpents à queue plate. En effet, l’adaptation à la vie marine se manifeste par l’aplatissement latéral de la queue. Cette caractéristique facilite la nage.
    Les narines et l’échancrure rostrale sont fermées par des dispositifs spéciaux. Les poumons, très allongés, assurent une grande réserve d’air pour les immersions prolongées.

    Laticauda colubrina, le cobra de mer

    Laticauda colubrina, le cobra de mer. By Alex Halavais

    Ces serpents font partie de la sous-famille des Hydrophiinés. Ils se nourrissent presque uniquement de poissons.
    Ces serpents ont un venin plus toxique que celui des espèces terrestres mais ils ne mordent qu’exceptionnellement l’homme.

    A part le cobra de mer, tous les serpents marins sont ovovivipares et mettent leurs petits au monde dans l’eau.
    Le géant du groupe est Hydrophis spiralis, qui peut atteindre 2,75 m.

    Serpent marin à ventre jaune

    Serpent marin à ventre jaune (Pelamis platurus) est vraiment pélagique. Il évolue au grand large dans les océans Indien et Pacifique. © dinosoria.com

    Evoluant dans les eaux chaudes des régions tropicales, ces espèces ne connaissent guère de problème de thermorégulation.

    Portrait du cobra de mer

    Pouvant mesurer au maximum 1,50 m, le cobra de mer arbore une robe bleu clair ornée de bandes noires.
    Sa répartition est assez vaste : Nouvelle-Guinée, îles du Pacifique, Philippines, Asie du Sud-Est, Sri Lanka et Japon.

    Heureusement pour la plupart des nageurs et plongeurs, il est peu agressif, et ses crochets sont placés loin en arrière.

    Cobra de mer

    Cobra de mer . By Stuard Gravy

    Il passe le plus clair de son temps à rôder au fond de la mer et sous les fissures du corail, en quête d'anguilles et autres petits poissons. La plupart des victimes humaines sont des pêcheurs, mordus alors qu'ils démêlent les serpents de leurs filets ou trient leurs prises.

    Cobra de mer . Laticauda colubrina

    Cobra de mer . Laticauda colubrina . By Fearless Rich

    Laticauda colubrina passe beaucoup de temps sous l'eau, ne faisant surface que brièvement pour respirer. Il va à terre pour digérer sa nourriture, muer, s'accoupler et pondre.
    A terre, il assure également sa thermorégulation.

    Cobra de mer . Laticauda colubrina

    By Jon Hanson

    C’est le seul Hydrophiiné ovipare. Avant de s’accoupler, les individus se rassemblent par milliers, en hiver, sur des îlots sableux.
    Les femelles pondent leurs œufs en été, dans le sable humide.

    Cobra de mer . Laticauda colubrina

    By Tobin. J

    L’industrie mondiale du cuir massacre chaque année des millions de serpents aquatiques orientaux.
    Le cobra de mer est l’une des victimes de ce trafic, notamment aux Philippines. La chasse a été si intensive qu’elle a provoqué le déclin des populations locales.
    A titre d’exemple, en 1974, les plongeurs philippins capturaient 450 000 serpents marins par mois près de l’île de Gato.
    Ils sont attrapés à mains nues malgré leur grande toxicité pour être revendus aux tanneries locales.

    Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes. Hydrophiidae. Laticauda

    V.Battaglia (05.01.2007). M.à.J 12.2008

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique