• Santé 2....Reconnaître le bouchon d'oreille

    Reconnaître le bouchon d'oreille

    Dus à l'accumulation de cérumen dans le conduit auditif, les bouchons ne doivent pas être traités n'importe comment. Medisite fait le point sur les solutions pour s'en débarrasser.

     

     [3]Le plus souvent, le bouchon se manifeste par une surdité (généralement dans une seule oreille) après la douche ou au réveil par exemple. Mais aussi par des bourdonnements, la sensation d'avoir l'oreille pleine d'eau ou parfois des démangeaisons. "Il apparaît souvent après une douche, un bain ou un vol en avion car l'eau ou la pression font gonfler le cérumen naturellement présent dans le conduit auditif" explique le Dr Gilles Ayoun, ORL.
    Il peut être dû à l'accumulation de cérumen, mais aussi plus rarement, à l'accumulation de peaux mortes dans le conduit : c'est ce qu'on appelle un bouchon épidermique.

    Dissoudre le bouchon avec de l'eau oxygénée

    [4]"Le plus simple est d'utiliser de l'eau oxygénée à 3%, qui va dissoudre le bouchon et marche aussi pour les bouchons épidermiques", estime le Dr Ayoun. Il faut incliner la tête, oreille concernée par le bouchon vers le haut, verser quelques gouttes d'eau oxygénée et laisser agir au moins 1 minute en gardant la position et en massant le cartilage à la base de l'oreille. Puis pencher la tête de l'autre côté pour laisser s'écouler le liquide et le cérumen. Ce bain d'oreille est à renouveler au moins 2 à 3 fois par jour.
    Autre option : faire la même chose avec du vinaigre blanc, efficace et non toxique pour l'oreille.

    Ne jamais utiliser : d'alcool car celui-ci peut brûler. "Méfiance aussi avec les produits vendus dans les boutiques bio type bougies auriculaires, aussi appelées bougies Hopi, qui sont plus dangereuses qu'autre chose. On risque de se brûler ou de rajouter de la cire dans l'oreille" prévient le spécialiste.

    Essayer les sprays à base d'eau de mer

     [5]Les sprays auriculaires à base d'eau de mer vendus en pharmacie (Audiclean, Audispray, Physiomer...) sont faciles à utiliser car il suffit de les vaporiser directement dans l'oreille, sans pencher la tête, et de laisser agir quelques secondes avant de sécher délicatement l'entrée de l'oreille avec un kleenex. "Ils sont légèrement hypertoniques, donc plus efficaces que du simple sérum physiologique. Ils aident à fluidifier un peu le bouchon et à créer un petit passage d'air et peuvent suffire en cas de bouchon pas trop important. Mais mais leur action est assez longue : il faut souvent compter au moins 5/6 jours."

    Ramollir le bouchon avec l'huile d'amande douce

    [6]Il existe aussi un produit à base d'huile végétale d'amande douce (Cerulyse), à utiliser en bain d'oreille pour ramollir et dissoudre le bouchon. "Mais comme son action est assez lente et qu'il a plutôt tendance au départ à aggraver le problème en augmentant le bouchon, il est surtout intéressant de l'utiliser en attendant le rendez-vous chez l'ORL pour ramollir le bouchon et faciliter son extraction par le spécialiste", conseille le Dr Ayoun.

    Eviter le coton-tige

    [7]C'est le mauvais réflexe : "Au lieu d'éliminer le bouchon, celui-ci risque au contraire de tasser encore davantage le cérumen au fond du conduit-auditif", alerte l'ORL. De manière générale, il ne faut introduire aucun objet dans l'oreille, au risque d'aggraver le problème.

    Au bout de 2 jours : consulter !

     [8]"Il faut consulter si la surdité dure plus de 2 jours, même si ce n'est pas douloureux car un bouchon d'oreille peut être confondu avec une surdité brusque : il s'agit d'un accident vasculaire de l'oreille qui est beaucoup plus grave, et survient notamment chez les personnes hyperactives", explique le spécialiste. Idem si la gêne ne passe pas avec les produits en pharmacie : on ne tarde pas pour prendre rendez-vous chez l'ORL car l'idéal est de consulter dans les 5/6 jours maximum. Le médecin peut alors extraire le bouchon à l'aide de micro-instruments, d'un lavage sous pression contrôlé ou d'un petit aspirateur.

    Adopter les bons réflexes pour éviter qu'il ne réapparaisse

    [9]"Certaines personnes sont plus sujettes aux bouchons que d'autres et il y a des facteurs favorisants comme un conduit auditif étroit ou tortueux, l'eczéma, la présence d'ostéomes (excroissances osseuses dans l'oreille)... C'est également plus fréquent chez les nageurs ou plongeurs qui sont souvent dans l'eau froide" constate l'ORL. Si on y est sujet à répétition, mieux vaut opter en prévention, 1 fois par semaine, un lavage d'oreille avec de l'eau oxygénée ou un spray auditif. "En revanche, il faut vraiment éviter le coton-tige, et nettoyer simplement le pavillon de l'oreille avec un gant ou un kleenex humide mais ne pas toucher au conduit auditif", conseille le Dr Ayoun.

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :