•  

    20 Tableaux du monde de la mythologie

    grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #2

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Tableaux du monde de la mythologie grecque

     

    Le monde de la mythologie grecque est tout aussi complexe que fascinant. Les récits des Anciens évoquent un grand nombre de  dieux et de divinités intouchables, mais également Titans, héros et demi-dieux, union entre dieux et mortels. La mythologie  grecque serait apparue vers 3000 avant J.-C sur l'île de la mer Egée, où le peuple de Crète s'est installé. Cette civilisation  croyait que tous les objets de la nature possédaient des esprits, voir même des pouvoirs magiques.

    Avec le temps, ces
    croyances ont constitué les légendes alimentant la mythologie grecque, dans laquelle les objets ont laissé la place à des dieux à  apparence humaine. Les auteurs de la Grèce Antique mêlent histoires et mythologie. Certains textes comme l'Iliade et l'Odyssée  sont considérés comme historique, mais d'autres récits ont été déformés apportant une part d'invention, d'intrigue et de
    mystère. Ces déformations nous font perdre tout repère et complexifie la généalogie. Dans les différentes formes de la  mythologie grecque, nous observons même des textes contradictoires.

    Cette complexité est très certainement due à la  multiplicité des influences, que ce soit babyloniennes, achéennes, minoennes ou autochtones. La tradition compte douze
    divinités Olympiennes, sept dieux et cinq déesses (leur nom latin est entre parenthèses) :

    Zeus (Jupiter)
    Aphrodite (Venus)
    Apollon (Apollon)
    Poséidon (Neptune)
    Hestia (Vesta)
    Arès (Mars)
    Artémis (Diane)
    Héra (Junon)
    Athéna (Minerve)
    Héphaïstos (Vulcain)
    Hermès (Mercure)
    Hadès (Pluton)


    Cette liste initiale a varié suivant les époques. Cela explique pourquoi nous pouvons trouver des versions différentes dans la  littérature et dans les peintures). A en croire la mythologie grecque, les Dieux de l'Olympe sont précédés des Titans. Bien que  leur nombre varient dans les textes, Hésiode évoque six fils (les Titans) et six filles (les Titanides). Les titans sont des divinités
    de taille énorme et d'une grande force qui ont précédé les Dieux de l'Olympe. Ils ont été engendrés par Ouranos et Gaïa.

    La  mythologie raconte que les Muses sont nées sur les monts Piéria, près de l'Olympe, c'est pourquoi elles sont également  appelées Muses Piérides. Les neuf Muses sont pleines de grâce et charment la nature. Elles jouent de la lyre pour apaiser les  dieux grecs. Les Muses sont souvent représentées accompagnées d'Apollon.


    Chaque Muse représente et protège une forme d'art. Hésiode raconte qu'un jour, les Muses l'approchèrent sur le mont Hélicon  et lui offrirent le don de la poésie :


    Clio : la muse de l'histoire
    Euterpe : la muse de la musique, joueuse de flûte
    Thalia : la comédie
    Melpomène : la tragédie
    Terpsichore : la poésie lyrique et la danse
    Erato : le chant nuptial
    Polymnie : la pantomime et la rhétorique
    Uranie : l'astronomie et l'astrologie
    Calliope : la poésie épique

    (D'après Wikipedia)
    De tous temps, la mythologie grecque a été une source d'inspiration prioritaires pour les peintres. C'est pourquoi il a paru
    intéressant de regrouper les oeuvres de maîtres de toutes les époques sur ce vaste thème.

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    20 Tableaux du monde de la mythologie grecque #1

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Gustave Moreau

     

      Tableaux de Gustave Moreau

     

     

    Gustave Moreau, né et mort à Paris (6 avril 1826 - 18 avril 1898) est un peintre de grande qualité, graveur, dessinateur et sculpteur français.

    Il est l'un des principaux représentants en peinture du courant symboliste, imprégné de mysticisme.

     

    Né à Paris, rue des Saints-Pères, Gustave Moreau est le fils de Louis Moreau, architecte de la ville de Paris (1790-1862) et de Pauline Desmoutiers (1802-1884), fille d'un maire de Douai en 1795-1797 et 1815 - par sa mère il est apparenté à de puissantes familles terriennes implantées en Flandre, les Brasme, les Le François, les Des Rotours.

     

    De santé fragile, le jeune Gustave dessine depuis l'âge de 6 ans, encouragé par son père. En 1843, il effectue un premier voyage en Italie, puis en 1844, il devient l'élève de François-Édouard Picot ; il intègre alors l'École nationale supérieure des beaux-arts en 1846. Il échoue par deux fois au prix de Rome. Copiste au Musée du Louvre en 1850, il se lie d'amitié avec Théodore Chassériau.

     

    Il débute sa carrière en exposant au Salon en 1852 où il exposera jusqu'en 1880.

     

    De 1857 à 1859, il effectue un deuxième voyage en Italie (Rome, Florence, Milan, Pise, Sienne, Naples, Venise), où il passe des mois à copier les œuvres du Titien, deLéonard de Vinci et les fresques de Michel-Ange de la chapelle Sixtine. Il emprunte beaucoup aux maîtres de la Renaissance et intègre également des motifs exotiques et orientaux dans ses compositions picturales. C'est à l'occasion de ce voyage qu'il se lie d'amitié avec Edgar Degas. De retour à Paris en septembre 1859, il rencontre Alexandrine Dureux.

     

    En 1862, il reçoit la commande d'un chemin de croix par l'intermédiaire d'un de ses amis, Eugène Fromentin, il l'exécute de juin 1862 à février 1863 dans le plus parfait anonymat. Les toiles ont été très rapidement exécutées. On les a longtemps attribuées à l'un des ses élèves. Elles sont à présent aux Monuments Historiques.

     

    En 1886, il expose ses œuvres dans la galerie Goupil.

     

    Élu à l'Académie des beaux-arts en 1888, Gustave Moreau est nommé professeur en 1892 à l'École des Beaux-Arts de Paris. Il compte parmi ses élèves Adolphe Beaufrère, Auguste Brouet, Henri Matisse, Raoul du Gardier, Albert Marquet, Georges Rouault, Léon Printemps, et Louis Valtat.

     

    À la fin de sa vie, il fait brûler toute la correspondance échangée avec la seule femme qu'il ait jamais aimée, Alexandrine Dureux qui meurt en 1890. Ils n'ont toutefois jamais été mariés. À partir de 1895, il fait transformer en musée la maison familiale du 14 rue de La Rochefoucauld à Paris que ses parents avaient achetée à son nom en 1852. Il lègue cette maison et tout ce qu'elle contient à l'État à sa mort en 1898, et le musée national Gustave Moreau ouvre ses portes en 1903.

     

    Il est inhumé au cimetière de Montmartre.

     

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    30 Tableaux de Gustave Moreau

     

    32 Tableaux de Gustave Moreau

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

     

    Maurits Cornelis Escher (prononcé en néerlandais /ˈmʌurɪts kɔrˈneːlɪs ˈɛʃər/, 1898 - 1972), généralement nommé M. C. Escher, est un artiste néerlandais, connu pour ses gravures sur bois, lithographies et mezzotintos souvent inspirées des mathématiques. Elles représentent des constructions impossibles, des explorations de l'infini, des pavages et des combinaisons de motifs qui se transforment graduellement en des formes totalement différentes.

     

    Son œuvre expérimente diverses méthodes de pavage en deux ou trois dimensions ou représente des espaces paradoxaux qui défient nos modes habituels de représentation. L'œuvre de M. C. Escher a séduit de nombreux mathématiciens à la communauté desquels il se défendait d'appartenir. Il aimait dire à ses admirateurs : « Tout cela n'est rien comparé à ce que je vois dans ma tête ! ».

     

     

     

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    49 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    48 Tableaux de Maurits Cornelis Escher

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

      tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    Jérôme Bosch est né vers 1450 à Bois-le-Duc ('s-Hertogenbosch), d'une famille modeste originaire d'Aix-la-Chapelle (van Aken = d'Aix-la-Chapelle), venue s'installer aux Pays-Bas deux générations plus tôt. Son grand-père Jan van Aken et son père Anthonis van Aken ont aussi exercé le métier de peintre.

     

    Suite à son mariage en 1478 avec une fille de riche aristocrate, il est accueilli comme « membre notable » par la confrérie Notre-Dame, une association religieuse consacrée au culte de la Vierge, dont il devient naturellement le peintre attitré. Sa vie à Bois-le-Duc se déroule alors paisiblement entre sa femme, son atelier et la confrérie, ce qui n’empêchera pas sa renommée de s’étendre bien au-delà des frontières de son pays natal.

     

    C’est dans ses lectures et dans l’atmosphère d’hérésie et de mysticisme régnant à son époque que Bosch puise une inspiration nouvelle, qui lui fait délaisser l’iconographie traditionnelle de ses débuts pour s’orienter vers des œuvres « sacrilèges » où le religieux se confronte au péché et à la damnation.

     

     
    Détail de L'Enfer(volet de droite du triptyque du Jardin des délices
     

    L’enfer se mêle au paradis, et le satirique à la morale. On y voit sa préoccupation pour l’humanité corrompue condamnée à l'enfer éternel (triptyque du Chariot de foin v. 1500, musée du Prado, Madrid) pour avoir tourné le dos à la loi divine. L’obsession du péché s’illustre dans Les Sept Péchés capitaux (1475-80, musée du Prado, Madrid),la Nef des fous (1490-1500, musée du Louvre, Paris), le triptyque Le Jardin des délices, 1503-1504 (musée du Prado, Madrid), allégorie fantastique complexe, composition de personnages et d’animaux hybrides, comportant de nombreuses références à l’alchimie. Le voyage de Bosch à Venise, au début du xvie siècle, donne une nouvelle dimension à sa créativité, on remarque plus d’espace et de paysages dans Saint Jean à Patmos (1504-1505, Berlin, Gemäldegalerie), Saint Jérôme en prière (v. 1505, Gand, musée des Beaux-Arts) ou La Tentation de saint Antoine (1510, Museu Nacional de Arte Antiga de Lisbonne), œuvres qui montrent l’exemple de la vie des saints comme unique voie de salut.

     
    Détail du volet de gauche du triptyque de La Tentation de saint Antoine

    Vers 1510 apparaît une nouvelle évolution avec les tableaux « à demi-figures », représentations de personnages à mi-corps, placés au premier plan (Le Couronnement d’épines, 1510, Madrid Escorial). Bosch mourut en 1516.

    Son style est caractérisé par des personnages caricaturaux issus des bestiaires du Moyen Âge, mis en scène dans des diableries. Jérôme Bosch est l'inventeur d'un style repris ensuite par plusieurs artistes, dont Brueghel l'Ancien. Il est reconnu par les surréalistes du xxe siècle comme le « maître » de leur art pendant très longtemps.

    On retrouve son effigie dans Les Effigies des peintres célèbres des Pays-Bas de Dominique Lampson.

    L'analyse la plus profonde et la plus influente, mais aussi la plus contestée, de son univers fantasmagorique a été l'œuvre de l'historien de l'Art allemand Wilhelm Fraenger.

     

    40 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    40 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    40 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    40 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

     

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

    39 tableaux de Jérôme ou Hieronymus Bosch

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique