• Technologie: Internet: Quel réseau choisir?

     

    Internet: Quel réseau choisir?

     

     

    Radio, télé, journaux, on entend partout parler de réseaux sociaux! Près de trois Québécois sur quatre en fréquentent d’ailleurs au moins un. Mais auxquels cela vaut-il vraiment la peine de s’inscrire? Notre tour d’horizon des plus intéressants.

     

     Radio, télé, journaux, on entend partout parler de réseaux sociaux! Près de trois Québécois sur quatre en fréquentent d’ailleurs au moins un. Mais auxquels cela vaut-il vraiment la peine de s’inscrire? Notre tour d’horizon des plus intéressants. Par Pascal Forget

    iStock Photo

     

     

    Facebook

    Pour avoir des nouvelles

    Le réseau social le plus populaire, utilisé par plus d’un milliard de membres chaque jour! Il permet de donner des nouvelles et d'en prendre de nos proches, et de réagir à ce que nos amis Facebook partagent.

    L’astuce

    On peut créer des groupes pour ne partager du contenu qu’avec sa famille ou les membres d’un club, par exemple.

     

     

    Twitter

    Pour réagir et commenter

    L’endroit idéal pour lire les commentaires d'animateurs, journalistes, politiciens et vedettes comme @GuyALepage, @SnyderJulie ou @JustinTrudeau. Si leurs écrits sont brefs, c’est que Twitter limite à 140 caractères la longueur des messages (tweets). On peut suivre nos personnalités préférées et être notifié de leurs nouvelles publications. Par contre, tout ce qu’on y écrit est public, sauf en utilisant l’option «Message privé». On y pense donc à deux fois avant de publier un commentaire qui pourrait être mal interprété!

    L’astuce

    On se méfie des faux comptes qui imitent ceux de gens connus: les vrais  ont généralement un petit badge bleu à côté de leur nom pour prouver que l’identité a été vérifiée. 

     

     

    LinkedIn

    Pour les liens professionnels

    Ici, c’est plus sérieux: LinkedIn sert surtout à créer et développer des relations professionnelles. Plutôt que des photos de famille, on y partage donc son CV, des articles liés au monde des affaires ou des références pour des emplois.

    L’astuce

    Même à la retraite, ce réseau peut servir à rester en contact avec d'anciens collègues, à faire du mentorat ou à partager son expertise avec de jeunes entrepreneurs. 

     

     

    Instagram

    Pour les photos

    L’endroit où partager ses photos après avoir ajouté (ou non) des effets et des filtres pour les rendre plus remarquables. On peut aussi filmer et diffuser de brefs segments vidéo. Des célébrités y partagent les moments amusants de leur vie, souvent en coulisse ou en famille. Une application ludique et distrayante, à partir de laquelle on peut en plus partager ses posts (photos commentées) sur Facebook et Twitter.

    L’astuce

    On ajoute l’étiquette #nofilter pour signaler les images qu’on publie sans filtre, belles au naturel! 

     

     

    Pinterest

    Pour l’inspiration

    Un réseau social plus calme, sans obsession du plus grand nombre possible de likes (quand les gens cliquent pour aimer ce qu’on affiche). On y partage le contenu qui nous intéresse, dans la lignée de la devise de Pinterest: «Un catalogue d’idées». On cherche de l’inspiration pour de la décoration, un cadeau, une recette? Il suffit de parcourir les collections de suggestions créées par les membres selon nos affinités.

    L’astuce

    Il n’est pas nécessaire de s’inscrire pour consulter tout le contenu du site. On en profite! 

     

     

    Snapchat

    Du contenu éphémère

    On a vu passer une image de deux personnes aux visages échangés l’un avec l’autre (face swap) ou une photo de profil en forme de fantôme? Ça vient de Snapchat! Ce service, qui serait le plus populaire auprès des ados, permet d’ajouter des filtres animés amusants sur les photos ou vidéos, ou de s’envoyer des émoticônes farfelus. Et un peu comme dans Mission: Impossible, une fois lus, les messages disparaissent en quelques secondes.

    L’astuce

    Les messages qui disparaissent invitent au partage de contenu osé... mais il faut bien garder en tête que tout ce qui est partagé sur Internet ne disparaît jamais complètement. 

     

     

    Gratuit!

    Comme ils sont financés par la publicité, l’inscription aux réseaux sociaux est gratuite. Une fois membre, on ne s’inquiète donc pas (et on ne partage pas!) les messages alarmistes récurrents comme quoi un service deviendra payant sous peu: ce sont des canulars fréquents. Bon à savoir aussi, chaque réseau propose son application pour iOS et pour Android, ce qui en facilite l’utilisation sur son téléphone ou sa tablette, quelle qu'en soit la marque.

    Technologie:  Internet: Quel réseau choisir?

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Janvier à 14:04

    Merci  ma  minette.. Bon  week-end.  Bibis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :